Bac svt metropole 2008

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|Bac S - Sujet de SVT - Session 2008 |

 
 

1ère PARTIE : Restitution desconnaissances (8 points).

|STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION |

Une espèce d’être vivant estcaractérisée notamment par son caryotype, c'est-à-dire par les particularités (nombre, forme, taille) de ses chromosomes.

Exposez comment méiose et fécondation permettent le maintien du caryotype dansles générations successives. Votre exposé s’appuiera sur l’exemple d’une espèce haploïde à 3 chromosomes (n = 3).

On attend une introduction, un développement structuré et illustré par desschémas, ainsi qu’une conclusion.
 

2ème PARTIE - Exercice 1 - Pratique des raisonnements scientifiques - Exploitation d'un document (3 points).

|PARENTÉ DES ÊTRES VIVANTS ACTUELS ET FOSSILES -PHYLOGENÈSE - ÉVOLUTION |

L’ancien système de classification reposait essentiellement sur des critères morphologiques etanatomiques. Ainsi, on regroupait sous le terme de poissons des vertébrés aquatiques munis de nageoires. Dans le cadre de la classification phylogénétique reposant sur des critères de parenté évolutive, legroupe des poissons n’existe pas.

À partir des informations extraites du tableau et en justifiant vos réponses :
a. déterminez, en le justifiant, qui du requin ou du rat est le plus proche parent dusaumon ;
b. dites pourquoi le groupe des poissons n’existe pas dans le cadre d’une classification phylogénétique.

Document : arbre phylogénétique de quelques vertébrés
[pic]

En gras et souligné: vertébrés appartenant à l’ancien groupe des poissons
En italique : états dérivés des caractères étudiés.

d’après Comprendre et enseigner la classification du vivant (Belin).
 

2ème PARTIE...
tracking img