Banque centrale europeenne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE



INTRODUCTION

La BCE est la banque centrale en charge de la monnaie unique européenne, l’euro. Sa mission principale consiste à maintenir la stabilité des prix au sein de la zone euro et, par conséquent, à préserver le pouvoir d’achat de l’euro. La zone euro comprend les seize pays de l’Union européenne qui ont introduitl’euro depuis 1999.

La zone euro a vu le jour en janvier 1999 lorsque les banques centrales nationales de onze États membres de l’Union européenne (UE) ont transféré à la BCE leurs compétences en matière monétaire. La Grèce a adhéré à la zone euro en 2001, la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008 et la Slovaquie en 2009.

La création de la zone euro et d’une nouvelle institutionsupranationale - la BCE - a constitué une étape importante du long et difficile processus d’intégration européenne.

Le respect de ces critères économiques et juridiques est la condition préalable d’une participation réussie à l'Union économique et monétaire.

PLAN

INTRODUCTION

1- LES MISSIONS DE LA BCE

2- LA NECESSITE D’UNE BCE

A) RENFORCER LA COHERENCE DE LA POLITTIQUE MONETAIRE
B)CONDUIRE LA POLITIQUE MONETAIRE INDEPENDAMMENT DES GOUVERNEMENTS

3- CONTROVERSES SUR LA BANQUE CENTRALE EUROPENNE

A) DEBAT EN FRANCE SUR L’INDEPENDANCE DE LA BCE
B) DEBAT SUR LE NIVEAU DE L’EURO ET LA « COMPETITIVITE»

CONCLUSION

1- LES MISSIONS DE LA BCE

Contrairement aux banques centrales nationales (BCN), la BCE n’effectue qu’un nombre limité d’opérations. Elle s’attachedavantage à formuler les politiques et à veiller à ce que les BCN mettent les décisions en œuvre de manière cohérente.

Plus particulièrement, la BCE a les responsabilités suivantes :

• elle définit les politiques de l’Eurosystème. Le Conseil des gouverneurs de la BCE est responsable de la politique monétaire pour la monnaie unique. Il s’agit par exemple de définir la stabilité des prix, defixer les modalités d’analyse des risques inflationnistes, etc. ;
• elle décide, coordonne et assure le suivi des opérations de politique monétaire. La BCE informe les BCN des détails des opérations requises (valeur, heure, date, etc.) et vérifie qu’elles sont bien exécutées ;
• elle adopte des actes juridiques. Dans un cadre bien défini, les organes de décision sont habilités à adopter desactes juridiques contraignants à l’intérieur de l’Eurosystème - des orientations ou des instructions par exemple - afin de s’assurer que les BCN effectuent les opérations décentralisées de manière cohérente. Par ailleurs, toujours dans les limites définies, les organes de décision peuvent adopter des règlements et des décisions également contraignants hors de l’Eurosystème ;
• elle autorisel’émission des billets. Cette tâche consiste à planifier et à coordonner de façon stratégique la production et l’émission des billets en euros. La BCE coordonne en outre les activités de recherche et développement de l’Eurosystème ainsi que celles liées à la sécurité et à la qualité de la production des billets en euros.
• elle mène des interventions sur les marchés de change. Le cas échéant, également encollaboration avec les différentes BCN. Cette mission implique l’achat et/ou la vente de titres sur les marchés de change ;
• elle participe à la coopération internationale et européenne. La BCE participe aux réunions organisées dans le cadre de divers forums internationaux et européens pour faire connaître ses points de vue aux niveaux international et européen. En décembre 1998, la BCE estdevenue la seule banque centrale au monde ayant le statut d’observateur auprès du Fonds monétaire international (FMI). Aujourd’hui, elle participe à toutes les réunions du Conseil d’administration du FMI qui portent sur l’Union économique et monétaire. C’est la raison pour laquelle elle a établi une représentation permanente à Washington D.C. La BCE participe également aux réunions du G7, du G20...
tracking img