Bases du langage java

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9667 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Programmation Orientée Objet JAVA
Par M.Youssfi
Introduction

1- Pourquoi Java

Java devait être un langage multi-plate-forme qui permettrait, selon l'adage 1 lancé par Sun Microsystems, son concepteur, d'écrire une fois pour toutes des applications capables de fonctionner dans tous les environnements. L'objectif était de taille, puisqu'il impliquait la définition d'une machine virtuelleJava (JVM) sur laquelle les programmes écrits devaient fonctionner, ainsi que la réalisation de cette machine virtuelle dans tous les environnements concernés. Sun Microsystems se chargeait par ailleurs de la réalisation d'une machine virtuelle dans les environnements Unix et Windows, laissant à d'autres le soin d'en faire autant pour les autres environnements (et en particulier Mac OS, lesystème d'exploitation des Macintosh). Afin que le langage devienne un standard, Sun Microsystems promettait d'en publier les spécifications et de permettre à tous d'utiliser gratuitement son compilateur.

2-Qu'est-ce que Java ?

Java a été développé dans le but d'augmenter la productivité des programmeurs. Pour cela, plusieurs axes ont été suivis.

- Java est un langage orienté objets :Pour Java, l'univers du problème à traiter est constitué d'objets . Cette approche est la plus naturelle, car elle correspond également à notre façon d'appréhender notre univers. La modélisation des problèmes en est donc facilitée à l'extrême.

- Java est extensible à l'infini:

Java est extensible à l'infini, sans aucune limitation. Pour étendre le langage, il suffit dedévelopper de nouvelles classes. Ainsi, tous les composants écrits pour traiter un problème particulier peuvent être ajoutés au langage et utilisés pour résoudre de nouveaux problèmes comme s'il s'agissait
d'objets standard.

- Java est un langage à haute sécurité:

Contrairement à C++, Java a été développé dans un souci de sécurité maximale. L'idée maîtresse est qu'un programmecomportant des erreurs ne doit pas pouvoir être compilé. Ainsi, les erreurs ne risquent pas d'échapper au programmeur et de survivre aux procédures de tests. De la même façon, en détectant les erreurs à la source, on évite qu'elles se propagent en s'amplifiant.

- Java est un langage simple à apprendre:

Java est un langage relativement simple à apprendre et à lire. Beaucoup plus,en tout cas, que C++. Cette simplicité a aussi un prix. Les concepts les plus complexes (et aussi les plus dangereux) de C++ ont été simplement éliminés. Est-ce à dire que Java est moins efficace ? Pas vraiment. Tout ce qui peut être fait en C++ (sauf certaines erreurs graves de programmation) peut l'être en Java. Il faut seulement parfois utiliser des outils différents, plus simples à manipuler,et pas forcément moins performants.

- Java est un langage compilé :

Java est un langage compilé, c'est-à-dire qu'avant d'être exécuté, il doit être traduit dans le langage de la machine sur laquelle il doit fonctionner. Cependant, contrairement à de nombreux compilateurs, le compilateur Java traduit le code source dans le langage d'une machine virtuelle, appelée JVM (Java VirtualMachine). Le code produit, appelé bytecode, ne peut pas être exécuté directement par le processeur de votre ordinateur. (Cependant, rien n'interdit de fabriquer un processeur qui exécuterait directement le bytecode Java.) Le bytecode est ensuite confié à un interpréteur, qui le lit et l'exécute. En principe, l'interprétation du bytecode est un processus plus lent que l'exécution d'un programmecompilé dans le langage du processeur. Cependant, dans la plupart des cas, la différence est relativement minime. Elle pose toutefois un problème pour les applications dont la vitesse d'exécution est un élément critique, et en particulier pour les applications "temps réel" nécessitant de nombreux calculs comme la simulation 3D animée. Il existe à cela plusieurs solutions

- Les compilateurs...
tracking img