Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal (1857)
Étude du recueil

XLIX
"Le Poison"

Résumé:
En ce quarante-neuvième poème de la section Spleen et Idéal du recueil des Fleurs du Mal, la voixpoétique relate d'abord les effets du vin qui est capable de déguiser la plus sordide des misères en sensation agréable de bien être. L'opium lui aussi a un pouvoir d'illusion en repoussant toute limite.Mais ces deux substances ne valent pas les effets que procure l'amour d'une femme envoûtante pour laquelle la voix poétique dédie un véritable culte. Celle-ci est capable de manipuler l'âme du poètequi fini par se perdre.

LI
« Le Chat »
Résumé :
La voix poétique pense à un chat beau, fort, doux et charmant ayant une voix irrésistible, une voix qui pénètre le poète au plus profond de son âmeet l’envoûte. Elle apaise les peines et renferme toutes les joies. Cette voix a atteint le cœur sentimental du poète sans le blesser. La voix de ce chat qui apparaît tel un ange apporte à la voixpoétique une ivresse de bonheur.

L
"Ciel Brouillé"

Résumé :

La voix poétique s’adresse à une femme dont elle subit la séduction. Elle découvre sa terrible froideur telle un climat hivernal.C’est une femme au regard mystérieux dont le poète n’arrive pas à cerner son état d’esprit. C’est une femme belle et inaccessible car tendre et cruelle ; séduisante et dangereuse. Elle est comparée aupaysage mouillé de l’hiver.

Quoi :
La voix poétique voit la femme à travers un paysage hivernal qui exprime à la fois la froideur et le mystissisme ainsi que la tendresse et la beauté.

Axes :
1.Comparaison femme – paysage
2. Femme ambivalente : cruelle - tendre
3. Vue intérieure du poète

Axe 1: comparaison Femme - Paysage

➢ Champ lexical du paysage :
« pâleur du ciel » (v.4), «jours blancs, tièdes et voilés » (v.5), « beaux horizons » (v.9), « soleils des brumeuses saisons » (v.10), « paysage mouillé » (v.11), « les rayons tombant d’un ciel brouillé » (v.12), « séduisants...
tracking img