Bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1263 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
bel ami et les femmes
 La première femme qu’il découvre est Madeleine Forestier, l’épouse de son ami. C’est une « jeune femme blonde et jolie » qui bénéficie d’un portrait physique précis et élogieux. Elle mêle beauté et intelligence. Dès leur première rencontre elle perce la nature secrète de Duroy. Elle sait aussitôt que cet homme ira loin et, lorsqu’il parle de l’Afrique, elle le couve d’unregard « protecteur et souriant ». Elle perçoit son talent de journaliste mais surtout celui de séducteur et elle l’invite à faire la cour à Mme Walter de sorte à attirer la sympathie de son patron.
Madeleine Forestier est une journaliste de talent. Lorsque Duroy entre dans son cabinet, il la voit avec « une grande page de papier demeurée écrite à moitié ». Le lecteur suppose alors qu’elle rédigeles articles de son mari avant de rédiger ceux de Duroy.
Elle s’intéresse aussi à la politique et côtoie les représentants du pays, les hommes les plus influents, ce qui la rend encore plus singulière dans la mesure où très peu de femmes pouvaient s’enorgueillir d’être autant investies dans la vie politique. De plus, très représentative de son époque et de son milieu, Madeleine Forestier est unefemme infidèle. Elle trompe son mari avec Laroche-Mathieu, le ministre des affaires étrangères, et il est très probable qu’elle le fasse par intérêt. Cet adultère la mène au divorce. Elle « connaît tout le monde sans avoir l’air de voir personne ; elle obtient ce qu’elle veut, comme elle veut et quand elle veut. ». Elle est un précieux trésor pour un homme qui rêve de s’élever dans la société.Grâce à elle, Duroy jouira d’une grande notoriété dans le milieu journalistique et assurera un début de fortune en partageant l’héritage reçu de Vaudrec. Madeleine Forestier est l’élément déclencheur du processus d’ascension chez Duroy.
Son portrait psychologique repose sur une certaine ambiguïté, femme séduisante, Maupassant a su lui donner des traits masculins à travers son penchant pour lapolitique et son sens du calcul.
Mme de Marelle, qui deviendra rapidement la maîtresse de Duroy est un exemple de maîtresse parfaite. Elle est séduisante, attirante et fait preuve d’une grande indulgence. Contrairement à Madeleine Forestier, elle a d’autres préoccupations, elle apprécie l’amusement et l’amour. Elle n’hésite pas, pour garder son amant, à dépenser de l’argent. Elle apparaît tout au longdu roman jusqu’à la dernière page où son rôle de maîtresse se poursuit.
Mme Walter est la deuxième maîtresse de Duroy. Une femme qui découvre le plaisir sur le tard. Avant sa rencontre avec Duroy, elle était « une de ces femmes dont on n’a jamais rien murmuré ». Elle tombe très vite sous le charme de Bel Ami mais résiste avant de s’offrir à lui. Sa conquête s’apparente à une stratégie : Duroy,possédant la femme de son patron, peut à présent concrétiser ses rêves ambitieux, intime de la famille, il en deviendra membre en séduisant Suzanne.
Suzanne est la dernière femme du roman qui aimera Duroy. Cette « frêle poupée blonde, trop petite mais fine, avec la taille mince » marque la dernière étape de l’évolution du personnage. Elle représente la jeunesse et l’innocence dans un mondecorrompu. Elle se donne entière à Duroy, accepte de se faire enlever de lui sans se douter que ce dernier veut l’épouser par intérêt. En effet, sa dot de dix millions de francs lui permettra de monter encore socialement.
Toutes les femmes dans le roman sont des facteurs d’élévation sociale. La séduction semble ici indissociable de l’amour de la réussite et par conséquent de l’argent et du pouvoir.
 Ilassiste alors en spectateur aux dîners et aux plaisirs dont jouissent les protagonistes et plus particulièrement Georges Duroy. Tous les lieux en vogue sont cités, les Folies Bergère, la rue du Faubourg Montmartre, les cafés célèbres ; le café Riche ou le café anglais qui se trouvent tous les deux sur le boulevard des Italiens. Les soirées se terminent généralement chez Tortoni ou au cabaret de...
tracking img