Biographie de victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Hugo est né à Besançon le 26 février 1802. Fils d'un général de Napoléon, il suit d'abord son père dans le hasard des expéditions et des campagnes, en Italie, en Espagne, où il est page du roiJoseph et élève au séminaire des nobles de Madrid. Vers l'âge de onze ans, il vient s'établir avec sa mère, séparée à cette époque du général, à Paris, dans le quartier, presque désert alors, duVal-de-Grâce. C'est là qu'il grandit dans une liberté d'esprit et de lectures absolue, sous les yeux d'une mère extrêmement indulgente et assez insoucieuse à l'endroit de l'éducation. Il s'élève toutseul, lit beaucoup, au hasard, s'éprend, dès quinze ans, à la fois de vers et de mathématiques, se préparant à l'École polytechnique et concourant aux « Jeux floraux ».

Couronné deux fois par cettesociété littéraire, nommé par elle maître ès jeux floraux en 1820, distingué par l'Académie française en 1817, à l'âge de quinze ans, pour une pièce sur les Avantages de l'étude, s'essayant à unetragédie (« Irtamène » dont on trouve quelques fragments dans Littérature et Philosophie mêlees), il comprend que sa vocation est toute littéraire, abandonne les mathématiques, et lance en 1822 les "« Odes»". Il obtient une pension de 2 000 francs de Louis XVIII, peut-être pour son livre, peut-être pour un trait de générosité dont le Roi fut touché ; il se marie (1822), et ne songe plus qu'à marcher surles traces de Lamartine, qui était l'idole du jour.

Journaux (« Le Conservateur littéraire »), romans (« Bug-Jargal », « Han d'Islande »), théâtre (« Amy Robsart » avec Ancelot, à l'Odéon, chute),vers (« Ballades » et nouveaux recueils d'« Odes ») l'occupent jusqu'en 1827. A cette date, il donne « Cromwell », grand drame en vers (non joué), avec une préface qui est un manifeste. En 1828 ilécrit « Marion de Lorme », drame en vers, qui est interdit par la censure, en 1829 les « Orientales », en 1830 « Hernani », joué à la Comédie française, acclamé par la jeunesse littéraire du temps,...
tracking img