Biographie musset

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. MUSSET

Né sous le Premier Empire, le 11 décembre 1810, Alfred de Musset appartient à une famille aristocratique, affectueuse et cultivée, où l'on a le goût des lettres et des arts.
En octobre1819, alors qu'il n'a pas encore neuf ans, il est inscrit en classe de sixième au collège Henri-IV.Après son baccalauréat, il suit des études, vite abandonnées, de médecine, de droit et de peinturejusqu'en 1829, mais il s'intéresse surtout à la littérature
En décembre 1830, il écrit sa première pièce de théâtre: sa comédie La Nuit Vénitienne est un échec accablant qui le fait renoncer à lascène pour longtemps.
Il choisit dès lors de publier des pièces dans La Revue des Deux Mondes, avant de les regrouper en volume sous le titre explicite Un Spectacle dans un fauteuil. Il publie ainsi unecomédie, À quoi rêvent les jeunes filles ? en 1832, puis Les Caprices de Marianne en 1833. Il écrit ensuite son chef-d'œuvre, un drame romantique, Lorenzaccio en 1834.
À l'âge de 22 ans, le 8 avril1832, Musset est anéanti par la mort de son père, dont il était très proche, victime de l'épidémie de choléra. Cet évènement va décider de la carrière littéraire que Musset choisit alors d'entamer.
Ennovembre 1833, il part en Italie, en compagnie de George Sand, dont il a fait la connaissance lors d'un dîner donné aux collaborateurs de La Revue des Deux Mondes, ce voyage lui inspire Lorenzaccio,considéré comme le chef d'œuvre du drame romantique qu'il écrira en 1834. De santé fragile, mais surtout en proie à l'alcoolisme, à l'oisiveté , il meurt le 2 mai 1857.

De retour à Paris le 12 avril1834, il publie la deuxième livraison de son « Spectacle dans un fauteuil », comprenant Les Caprices de Marianne, parue en revue en 1833, Lorenzaccio, inédit, André Del Sarto (1833), Fantasio (1834),On ne badine pas avec l'Amour (1834) et La Nuit vénitienne, inédit depuis l'échec de l'Odéon. Le Chandelier paraît dans La Revue des Deux Mondes en 1835, Il ne faut jurer de rien en 1836 et Un...
tracking img