Bipolarisme depuis 170

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Leçon 3 : Du bipolarisme à un monde unipolaire : L’émergence d’un nouveau désordre international ?

Après quelques années de détente, on observe un regain de tension entre les deux grands qui se solde par l’effondrement du bloc de l’Est et par une recomposition de la scène internationale. Ces lignes de fractures sont diffuses mais elles sont marquées par le développement du terrorisme islamisteet par l’interventionnisme des démocraties occidentales surtout par les USA même si ils n’interviennent jamais seuls.
Comment s’organise l’ordre international issu de la guerre froide ?

I) La reprise des tensions dans la période 1975-1989
A) L’ « impérialisme » soviétique
A partir de 1975, les soviétiques durcissent leurs lignes et leur politique extérieur vis-à-vis des pays du tiers-monde.Les dirigeants du Kremlin ne se contentent plus de soutenir des gouvernements anti-occidentaux dits progressistes, mais ils veulent voir arriver des communistes au pouvoir qui seraient plus aisément contrôlables comme au Mozambique et en Angola qui deviennent communistes en 1975, l’Ethiopie en 1977ou encore au Nicaragua, où les soviétiques soutiennent les sandinistes (pages 110).
Feuilleannexe : L’année 1979 au Moyen-Orient : regain de tension et nouvelles menaces.
1°) En décembre 1979, l’armée rouge envahit l’Afghanistan pour, selon Carter, étendre son influence au Moyen-Orient et pour entraver l’approvisionnement de l’Europe en pétrole. En Afghanistan, il y eut un coup d’état en avril 1978 par les prosoviétiques. Une fois au pouvoir, les communistes vont mener une politique defermeture de mosquée et d’alphabétisation des hommes et des femmes. Mais ils doivent faire face aux islamistes qui forment une guérilla. L’intervention soviétique est donc inévitable et est faite pour aider le gouvernement communiste d’Afghanistan. Mais dès le début de cette intervention, les soviétiques durent faire face aux hostilités des habitants ce qui engendra un enlisement des troupes dans unconflit qui rappela le Vietnam et qui dura 8 ans. Les soviétiques doivent de plus faire face à des actions de harcèlements et de guérilla des moudjahiddines musulmans qui sont soutenus par les pays islamiques. Cette initiative des soviétiques est de plus condamnée par l’ONU et Carter veut envoyer une aide économique et militaire au Pakistan. Un embargo est fait sur les cargaisons de blé envoyé en URSSet de plus Carter boycott les JO de 1980 qui vont se dérouler à Moscou. Pour finir, Carter augmente les dépenses militaires.

B) La révolution islamique en Iran
Pages 110 : biographie de l’ayatollah Ruhollah Khomeiny).
L’Iran est un enjeu important de la guerre froide, il est important pour l’équilibre au Moyen-Orient et il est dirigé par le Chah et soutenu par les USA. En 1963, le Chahd’Iran lance une révolution blanche qui est une politique de modernisation, laïcisation et d’émancipation des femmes. Mais il mène aussi une politique de répression de l’opposition, notamment du clergé chiite. C’est pour cette raison que Ruhollah Khomeiny est exilé. Mais les mollahs (dirigeants religieux), les étudiants radicalisés et les paysans déracinés vont se révolter contre cette politique demodernisation et vont soutenir les islamistes chiites qui renversent le Chah en janvier. C’est alors qu’en février Khomeiny revient dans son pays. En novembre 1979, les étudiants iraniens soutenus par Khomeiny prennent 52 membres de l’ambassade américaine en otage. De façon générale, l’ayatollah Khomeiny s’en prend à Israël et aux Etats-Unis ainsi qu’aux intellectuels, aux écrivains et aux journalistesqui sont accusés de diffuser des valeurs occidentales. Il prétend donc régner au nom du petit peuple des pauvres et au nom de l’Islam mais en fait il se prononce en faveur d’un régime dictatorial qui règne par la répression violente des libertés individuelles.
La révolution islamique se traduit par une régression du statut des femmes qui sont sommé de renoncer à la mode occidentale et à...
tracking img