Bombe atomique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7241 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Le Projet Manhattan
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Sommaire
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
A. Origines du projet

1. Les Etats-Unis et la recherche de l’arme atomique
2. Le point de vueallemand
3. La bataille de l’eau lourde
4. La capitulation de l’Allemagne et l’accomplissement du Projet Manhattan
5. Le test d’Alamogordo

-------------------------------------------------
B. Débuts de l’arme atomique : entre ultimatums et bombardements

1. Le facteur soviétique
2. La Conférence de Potsdam
3. Le premier ultimatum des Alliés aux Japonais
4. Lespréparatifs du bombardement sur Hiroshima
5. La situation d’Hiroshima lors de la seconde Guerre Mondiale
6. Le bombardement sur Hiroshima
7. Un bombardement atomique : phases, effets et conséquences
8. La réaction du gouvernement nippon
9. Le second ultimatum aux japonais
10. La situation de Nagasaki lors de la seconde guerre mondiale
11. Le bombardement sur Nagasaki
12.Les conséquences du bombardement

C. L’après bombardement
1. La troisième bombe 2. L’annonce dans la presse 3. La reddition du Japon4. Débat sur la décision de procéder aux bombardements



Pour nombre d’entre nous, Hiroshima et Nagasaki seront à jamais les deux premières villes victimes de l’arme nucléaire, mieux connue sous le nom de bombe atomique. Je vais tenter de vous expliquer ici les nombreuses raisons qui ont poussé leprésident des Etats-Unis de l’époque, Harry S. Truman, à ordonner ces bombardements, provoquant ainsi la mort de centaines de milliers de civils japonais.

-------------------------------------------------
A. Origines du projet

1. Les Etats-Unis et la recherche de l’arme atomique

La prise de conscience de cette arme nucléaire et de son ampleur par les Etats-Unis remonte à 1939.

Enseptembre 1939, la Pologne est envahie. La France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne. Dans le monde scientifique, un fossé se creuse entre les physiciens restés en Allemagne, en Autriche et en Russie et ceux qui vivent en Angleterre et aux Etats-Unis. Ces derniers, qui suivent avec anxiété les nouvelles alarmantes d’Europe, sont convaincus que le régime nazi ne se privera pas deréaliser un armement atomique.

L’interdiction faite par Hitler d’exporter de l’uranium des mines de Tchécoslovaquie, sitôt le pays conquis, avive leur inquiétude et les persuade que les Etats-Unis doivent se lancer au plus tôt dans la fabrication d’une arme atomique.

Hanté par la crainte de voir l’Allemagne faire un usage militaire de leurs connaissances sur la fission, Léo Szilard,scientifique hongrois émigré aux Etats-Unis, propose à ses collègues, dès février 1939, de cesser toute publication sur la recherche atomique. C’est le début de la politique de secret.

Le conseiller privé de Roosevelt, Alexander Sachs, suggère à Szilard de préparer un dossier sur les recherches nucléaires qui serait soumis au président, accompagné d’une lettre signée d’un savant de renom. Szilards’adresse à Einstein, physicien de renom, qui jouit d’un très grand prestige. La lettre d’Einstein au président, datée du 2 aout 1939, l’informe des possibilités de « fabriquer des bombes d’un type nouveau d’extrême puissance. Une seule bombe de ce type, transportée sur un navire et explosant dans un port, arriverait à détruire non seulement le port tout entier mais une partie du territoire...
tracking img