Boule de suif - etude des personages

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2756 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Elle est charmante votre fille. » C’est ainsi que Flaubert qualifia Boule de suif après une première lecture de la nouvelle.
Elisabeth Rousset dite « Boule de suif » est une prostituée, une figure bien présente dans l’oeuvre de Maupassant (rappelons simplement Mademoiselle Fifi ou La Maison Tellier, et dans la production littéraire de cette deuxième moitié de siècle, Zola et Nana…).
ElisabethRousset est citée tout au long de la nouvelle par son surnom dû à ses formes arrondies et à son physique gras, (le suif étant la graisse animale ou végétale servant à la fabrication de certains produits tels que le savon et au traitement du cuir). Le lecteur ne connaîtra son véritable nom que bien après sa première apparition.
Il est important de noter ici que seule Boule de suif n’a pas devéritable identité et qu’elle est citée par une expression renvoyant à son physique, alors que les autres personnages sont présentés par leur nom, ce qui leur permet de jouir d’une certaine respectabilité en tant que citoyens à part entière. C’est un personnage qui révèle plusieurs facettes. Elle est tout d’abord cette « femme galante », celle dont la profession est contre morale, puis le personnage àl’esprit patriote qui sait se sacrifier au bénéfice de ses concitoyens, un personnage antithétique qui finit par inspirer le respect.
Son portrait physique repose sur un lexique consacré à la nourriture, ainsi ses doigts sont comparés à des « chapelets de courtes saucisses », son visage à une « pomme rouge » et elle est toute entière qualifiée d’« appétissante ». Bien que Maupassant, dès le débutde la description, la qualifie par l’euphémisme « femme galante », ses traits physiques sont énoncés de sorte à rappeler la profession qu’elle exerce. Ce champ lexical de la nourriture va permettre de percevoir un personnage, un corps de femme prêt à être consommé. Boule de suif est le seul personnage à bénéficier d’une description aussi détaillée. Son physique est mis en avant au profit d’unportrait intellectuel presque inexistant.
Boule de suif apparaît comme une héroïne sacrifiée. Maupassant souligne ses qualités et présente son personnage comme un être naïf, inconscient et généreux toujours prêt à aider les autres et à offrir une des choses les plus chères à ses yeux : la nourriture.
De plus, lorsque Boule de suif cède aux avances de l’officier allemand, c’est par et pour lesautres qu’elle le fait.
Maupassant ne se limite pas à nous la présenter comme une personne au grand coeur, il insiste aussi sur d’autres qualités plus profondes qui semblent être en décalage avec son activité. Boule de suif est aussi un exemple de patriotisme, elle a des convictions religieuses et des idées politiques bien définies.

Son patriotisme est mis en avant essentiellement lors de sonsacrifice. Seulement, Maupassant nous apprend que, si elle se trouve à bord de cette diligence pour fuir au plus vite Rouen, c’est précisément parce qu’elle s’est rebellée contre un Prussien. Un geste patriotique, un rejet de l’occupant qui se manifeste aussi dans d’autres situations, notamment lorsqu’elle refuse les avances de Cornudet sous prétexte que l’officier allemand se trouve dans la mêmeauberge.
Elle n’est pas simplement patriote, elle voue aussi un profond respect à l’Eglise.
Sa dévotion est soulignée par la façon dont elle s’adresse aux deux religieuses présentes dans la diligence. Elle leur propose ses vivres en toute humilité et ce sont les propos de la vieille religieuse qui la convaincront de la nécessité d’offrir son corps à l’officier allemand ; un geste dégradant, un péchécertes, mais pardonnable dans la mesure où il est réalisé au profit d’autrui. De plus, elle est la seule à prôner la nécessité de la prière pour le bien-être de l’âme.
Boule de suif est bonapartiste et, même si ses idées apparaissent comme conservatrices, elle a des convictions qu’elle assume et qu’elle clame haut et fort, et elle n’hésite pas à considérer les autres comme des traîtres qui se...
tracking img