Cahier des charges

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Introduction
L'ADN est composé de séquences de nucléotides on parle de polymère de nucléotides ou encore de polynucléotide. Chaque nucléotide est constitué de trois élémentsliés entre eux:
un groupe phosphate lié à:
un sucre, le desoxhiribose, lui-même lié à :
une base azotée.
Il existe quatre bases azotées différentes: l'adénine (notéeA), la thymine (notée T), la cytosine (notée C) et la guanine (notée G). Chaque base est fixée sur un désoxyribose pour former un nucléoside.
Il existe deux techniques de séquencage de l’ADNutilisées de nos jours il s’agit de la Méthode de Maxam et Gilbert et de la Méthode de Sanger. Ces deux méthodes sont diaméralement opposées mais permettent toutes deux de passer de la macromolécule d’Adn à une séquence composée de bases azotées.
Une séquence d’ADN sera donc présentée sous forme de combinaisons des quatres lettres correspondant aux bazes azotées(A,C,T,G) et de ORFmarquant le debut et la fin d’une séquence.
Le passage d’une séquence d’ADN aux protéines se fait en deux étapes à savoir :
La traduction de l’ARN aux protéines
Description généraledu logiciel
Sujet
Le logiciel à pour but de réaliser la correspondance entre ADN et caracéristiques physiques.
On voudrait pouvoir ouvrir ,afficher et modifier une sequence d’ADNen mode texte. A partir de cette dernière on peut réaliser l’affichage de l’image de l’être humain à qui appartient cet ADN. On veut également pouvoir observer les protéines composant cetteséquence d’ADN.
Sachant que chaque sous partie de la sequence d’ADN est composée de protéines.
Limites Il a été établit que le client voudrait uniquement pouvoir passer de la sequenced’ADN à l’image du l’être humain et de la séquence d’ADN à la visualisation de protéines. On ne veut donc visualiser ni les tissus ni les organes de l’individu.
{text:bookmark-start}...
tracking img