Camp concentration et d"extermination pendant la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les camps d’extermination et
de concentration pendant la seconde guerre mondiale

Les horreurs de la seconde guerre mondiale sont nombreuses. Parmi celles-ci se trouve les bombardements, les combats, les conditions de vie très dures de la France occupée comme sous le régime de Vichy, mais surtout les camps de concentration et d’extermination en marche à partir de la fin de l’année 1941. Nousétudierons dans un premier temps la méthode d’Hitler pour traquer ses victimes, les raisons, et le bilan, puis dans un second temps, nous verrons ce que vivaient des raflés dans un camp d’extermination en Europe et un camp de concentration.

Arrestation massive au ghetto de Varsovie en 1943

En 1939, au commencement de la seconde guerre mondiale, Hitler était le chancelier de l’Allemagnec'est-à-dire le chef de l’Empire allemand. Il était à la tête du parti nazi qui défendait des idées racistes et surtout antisémites. Pour accomplir la solution finale (exterminer tous les juifs d’Europe), Hitler avait des complices nazis. Parmi eux, le maréchal Philipe Pétain, chef du gouvernement de France, qui avait à cette période les pleins pouvoirs de l’état français. En effet, celui-ci a organiséde nombreuses rafles comme la tristement célèbre rafle du Vel d’Hiv le matin du 16 Juillet 1942. Ces complices l’aidaient à exterminer des juifs partout en Europe. Il était également aidé par des polices politiques comme la gestapo, les SS, qui traquaient les opposants. Lors des rafles, des cars de SS arrivaient sur le lieu demandé par l’Etat-major et l’opération pouvait commencer. Plusieursmilliers de Juifs y étaient parfois arrêtés en quelques heures pour être envoyer dans ces camps. Au total, plus de 6 millions de déportés sont morts dans les camps dont plus de 5 millions de juifs originaires de 20 pays d’Europe. Les camps de concentration étaient des camps d'emprisonnement et de travail forcé pour les adversaires politiques du nazisme et les "asociaux". Les traitements infligés auxdétenus étaient très durs et les conduisaient souvent rapidement à la mort. Les camps de concentration étaient Bergen-Belsen, Buchenwald, Dachau, Dora, Flossenbürg, Gross-Rosen, Mauthausen, Natzwiller, Neuengamme, Ravensbrück, Sachsenhausen et Stutthof. Les camps d'extermination sont eux destinés à détruire toutes vies humaines, en particulier avec les chambres à gaz de grande capacité. Ces campsemployaient peu de main-d’œuvre, juste assez pour récupérer les affaires des déportés exterminés et détruire les corps dans les fours crématoires. Toute personne envoyée dans ces camps n’avait presque aucune chance d’en ressortir. Les camps d’extermination d’Europe étaient presque tous situés en Pologne et portent des noms allemand : il y a Belzec, Chelmno, Maidanek, Sobibor et Treblinka. Le campd'Auschwitz est un cas à part puisqu’il est à la fois un immense camp de concentration et camp d'extermination (à Birkenau).
Hitler avait créé ces camps pour y envoyer plusieurs catégories de personnes : tout d’abord les communistes, les syndicalistes et les résistants qu’il considérait trop dangereux pour son pouvoir nazi et le grand Reich. Ensuite il voulait se débarrasser des "asociaux" commeles criminels, les témoins de Jéhovah, les homosexuels, les handicapés.... Enfin, il pensait que toutes les races n’étaient pas égales et que la race aryenne (les Allemands catholiques) était supérieure aux autres races. Il s’en prenait principalement aux Juifs et aux tziganes. On peut dire que la haine des Juifs existait déjà depuis longtemps chez les nazis: ils sont accusés d’avoir tué leChrist et de faire du commerce de l’argent. Ils étaient donc considérés comme des ennemis. Enfin, pour pouvoir tenir sa promesse de réduire le chômage, il lance le génocide de la Shoa (catastrophe en hébreux) et libère ainsi du travail. Mais est-ce vraiment des raisons pour exterminer des millions d’hommes ? Non, sûrement pas. De plus, cette méthode n’était pas la première mesure appliquée par...
tracking img