Camus et combat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Combat
« Combat » est un bulletin clandestin du mouvement de libération national sorti en 1941. Camus y est enrôlé en 1943 par Pascal Pia quil’avait formé avant-guerre. Pia en est le rédacteur, Camus le rédacteur en chef. Rarement un journal aura réuni autant de jeunes talents. Ce quotidienaura énormément de succès mais au bout d’un an, Camus, faigué, décide de prendre ses distances. Il a écrit 150 articles et éditoriaux dont l’un où ildénonce l’usage de la bombe atomique après Hiroshima et Nagasaki. Pia les quitta en 1947, contraignant Camus au statut de patron. Celui-ci ne pourracependant pas y rester longtemps au risque de devoir sacrifier son œuvre « La peste ». Il partira donc le 3 juin 1947 en laissant ses parts à ClaudeBourdet. Bien qu’il se situe à gauche, le journal refuse d’être assujetti à un parti. Mais les éditoriaux vont commencer à se contredire (Camus ades tendances socialistes pendant que d’autres sont gaullistes).

Corps
Camus accorde beaucoup d’importance au corps, aux sensations et à larelation physique aux paysages dans ses œuvres littéraires. Cependant, cette glorification de la chair ne se résume pas à un tempérament ou à une optionlittéraire. Bien que sous-entendue, elle exprime une question philosophique dans laquelle le corps est au centre de la réflexion existentialiste.L’existentialisme voit le corps comme l’incarnation de la conscience dans le monde. L’interrogation va de pair avec une exaltation du corps.
tracking img