Candide ou l'optimisme, ch xix

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide ou l’optimisme
Voltaire
Chapitre 19

Introduction :

François Marie Arouet dit Voltaire (1694/1778), écrivain, penseur et philosophe français du XVIIIe siècle ; il est l’auteur d’un ensemble d’ouvrages dont Œdipe (tragédie), Lettres philosophiques, (roman épistolaire) Traité sur al tolérance (Essai), Zadic, Zaïre, Micromùégas, Candide ou l’optimisme,L’Ingénu (contes) qui ont fait de lui l’une des figures de proue du siècle des Lumières.
Dans Candide ou l’optimisme (1759), Voltaire fait voyager son héros de l’Europe vers le nouveau monde. Là, Candide espère ne plus voir le Mal qu’il vu en Europe (guerres, intolérance religieuse, despotisme et tyrannie). Or, s’il découvre l’utopie de l’Eldorado (chapitres 17 et 18), il découvre aussi un mal méconnu enEurope parce que lointain, l’esclavage.
L’extrait que nous nous proposons de commenter traite de la thématique de l’esclavage, un fléau très répandu dans le nouveau monde.

En approchant de la ville, ils rencontrèrent un nègre étendu par terre, n'ayant plus que la moitié de son habit, c'est-à-dire d'un caleçon de toile bleue ; il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite. «Eh, mon Dieu ! lui dit Candide en hollandais, que fais- tu là, mon ami, dans l'état horrible où je te vois ?
- J'attends mon maître, M. Vanderdendur , le fameux négociant, répondit le nègre.
- Est-ce M. Vanderdendur, dit Candide, qui t'a traité ainsi ?
- Oui, monsieur, dit le nègre, c'est l'usage. On nous donne un caleçon de toile pour tout vêtement deux fois l'année. Quand nous travaillonsaux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe : je me suis trouvé dans les deux cas. C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe. Cependant, lorsque ma mère me vendit dix écus patagons sur la côte de Guinée, elle me disait : " Mon cher enfant, bénis nos fétiches, adore-les toujours, ils te feront vivreheureux, tu as l'honneur d'être esclave de nos seigneurs les blancs, et tu fais par là la fortune de ton père et de ta mère. " Hélas ! je ne sais pas si j'ai fait leur fortune, mais ils n'ont pas fait la mienne. Les chiens, les singes et les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous. Les fétiches hollandais qui m'ont converti me disent tous les dimanches que nous sommes tous enfants d'Adam,blancs et noirs. Je ne suis pas généalogiste ; mais si ces prêcheurs disent vrai, nous sommes tous cousins issus de germains. Or vous m'avouerez qu'on ne peut pas en user avec ses parents d'une manière plus horrible.

Axe de lecture : Comment dans ce réquisitoire du nègre, Voltaire dénonce le fléau de l’esclavage.
Nous nous proposons d’étudier cet extrait à la lumière du plan suivant :
I- Lamise en scène voltairienne
II- Le raisonnement réquisitoire

I- La mise en scène voltairienne.

- une attitude résignée : le nègre montre une résignation et une passivité qui disent sa soumission : « j’attends mon maître »
Mieux, il dit son impuissance face à ce qu’il nomme ‘l’usage’ et qui est en fait la conséquence de la codification de l’esclavage par Le code noir de triste mémoire. Sonattitude passive montre sa soumission : « c’est l’usage » Il fait référence à une codification établie : « je me suis trouvé dans les deux cas » (simple constat, sans connotations, ni commentaire).
- un récit accablant : le récit révèle la participation d’hommes d’église au trafic d’esclaves sur les cotes africaines.
. L’énonciation : elle est sous forme de dialogue (question/ réponse) et dediscours rapporté :
. Le ton accusateur : le nègre esclave est présenté comme une victime et l’européen est un prédateur. L’accusateur
n’innocente personne puisque même les africains sont présentés comme des complices de ce trafic. En effet, il fait de sa propre mère la personne qui l’a vendu pour ‘assurer sa fortune’.
- l’exotisme : un certain nombre de termes à caractère exotique...
tracking img