Cas portaix

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2954 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Francesco de Goya Saturne dévorant un de ses enfants

Saturne dévorant un de ses fils

Peintures noires
Peintures noires (Pinturas negras, 1819 - 1823) est le nom donné à une série de quatorze fresques de Goya peintes avec la technique de l’huile al secco (sur la surface de plâtre d’une paroi) pour décorer les murs de sa maison, appelée la Quinta del Sordo (« ferme du Sourd »), que lepeintre avait acquise en février 1819 ; ces fresques furent transférées sur toile en 1873. Elles sont actuellement conservées au Musée du Prado, à Madrid.
La série de peintures à l’huile auxquelles Goya ne donna aucun titre, fut cataloguée en 1828 par un ami de Goya, Antonio Brugada[1] et se compose des toiles suivantes (entre parenthèses, le nom sous lequel elles sont connues en France) :
- Átroposou Las Parcas (Les Parques)
- Dos viejos (Deux Vieux) ou Un viejo y un fraile (Un vieux et un moine)
- Dos viejos comiendo sopa (Deux vieux mangeant)
- Duel a garrotazos (Deux hommes luttant) ou La riña (La rixe)
- El Aquelarre (le Sabbat)
- Hombres leyendo (Hommes lisant)
- Judith y Holofernes (Judith et Holopherne)
- La romería de San Isidro (Le pèlerinage à l’ermitage de San Isidro)
-Mujeres riendo (Femmes riant)
- Peregrinación a la fuente de San Isidro (Pèlerinage à la fontaine de San Isidro) ou Procesión del Santo Oficio (Procession du Saint-Office)
- Perro semihundido (Tête de chien) ou plus simplement El perro (Le chien)
- Saturno devorando a un hijo (Saturne dévorant un de ses fils)
- Una manola: doña Leocadia Zorrilla (Une Manola : La Leocadia)
- Visión fantástica(Au Sabbat) ou Asmodée.
La maison de Goya, ainsi que les fresques, devinrent la propriété de son fils Javier Goya en 1823, année où Goya la lui cède, semble-t-il pour préserver sa propriété de possibles représailles après la restauration de la Monarchie absolue et la répression des libéraux par Ferdinand VII d’Espagne. Depuis lors, et jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’existence des « Peinturesnoires » fut connue de peu de gens (seuls quelques critiques les décrirent, tel Charles Yriarte)[2] et en 1873, avant la démolition imminente de la ferme, elles furent transférées du plâtre sur des toiles par Salvador Martínez Cubells à la demande de Frédéric Émile d’Erlanger,[3] un banquier belge, qui avait l’intention de les vendre à l’Exposition universelle de Paris de 1878. Toutefois, il les donnaen 1881 au Musée du Prado, où elles se trouvent actuellement exposées.
Sommaire * 1 Les Peintures noires dans leur contexte original * 2 Analyse d’ensemble * 2.1 Thèmes * 2.2 Style |
Les Peintures noires dans leur contexte original

Deux hommes qui luttent
Goya acquiert cette ferme sur la rive du Manzanares, juste en face de l’ermitage et de la prairie de San Isidro, enfévrier 1819, peut-être pour y vivre avec Leocadia Weiss à l’abri des rumeurs, celle-ci étant mariée avec Isidoro Weiss. Il avait avec cette femme une relation, ainsi que, peut-être, une petite fille, Rosario, des deux enfants qu’il avait à sa charge. Comme, en novembre de cette année, Goya souffre d’une maladie grave, dont le tableau Goya soigné par le docteur Arrieta (1820) est un témoignageeffrayant, l’artiste pourrait avoir commencé la décoration des murs de sa maison entre février et novembre 1819. Ce qui est certain, c’est que les Peintures noires furent peintes par-dessus des images champêtres avec de petites figures, dont il mit à profit les paysages à l’occasion, comme dans les Deux hommes qui luttent.

Cabezas en un paisaje [Têtes dans un paysage] est probablement la« quinzième » peinture noire, postérieurement perdue, et qui est conservée dans la collection Stanley Moss de New York.
Si ces peintures de ton joyeux furent aussi l’œuvre de l’Aragonais, on pourrait penser que la crise due à sa maladie, jointe, peut-être, aux succès mouvementés du Triennat libéral, incitèrent Goya à repeindre ces images.[4] Bozal tend à penser que les peintures préexistantes étaient...
tracking img