Coeur de chien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3724 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE OUVRAGE

Source

BOULGAKOV Mikhaïl, Cœur de chien – Publié en France en 1925 - Ouvrage relevant de la satire et de la science fiction.

Point auteur

(1891-1940). Fils d’intellectuel, Mikhaïl Boulgakov naît à Kiev en 1891. La vie de cet écrivain russe oscille entre science et écriture. Effectivement, dans un premier temps, cet auteur russe, dévoue matériellement une partie deson existence à la science en s’inscrivant, en 1909, à la Faculté de médecine de Kiev, où il obtient son diplôme en 1916 et décide de se porter volontaire dans la Croix-Rouge. Puis, il travaille au sein d’hôpitaux civils en tant que jeune médecin pour en 1918 ouvrir son cabinet médical avant d’être incorporé dans l’armée blanche. Un certain nombre de ses ouvrages et nouvelles (Les récits d’un jeunemédecin, Morphine, La Garde blanche, Les Aventures extraordinaires du docteur N, La nuit du 2 au 3) dépeignent cette première partie de cette vie passée à exercer une profession médicale ayant souvent en arrière-plan, la guerre civile.

Dans un second temps, en 1920, Mikhaïl Boulgakov, se consacre entièrement à la littérature et l’écriture. Il rejoint ainsi Moscou où il publie de nombreuxarticles, comédies, pièces, romans et nouvelles. Toutefois, si l’auteur connaît le succès, il est très vite confronté, comme nombre d’auteurs de son époque, à la censure de ses ouvrages, qui sévit durant les deux guerres mondiales et sous les régimes totalitaires. De fait, après la révolution russe de février 1917, le mouvement politique bolchévique, fondé en 1903, dirigé par Lénine, prend le pouvoiren octobre 1917. En 1922, le parti est renommé : Parti communiste de l’Union soviétique (PCUS). En 1924, à la mort de Lénine, Staline alors Secrétaire général du parti, lui succède et met en place un régime totalitaire caractérisé par l’anéantissement de toute forme d’opposition au pouvoir, physique ou intellectuelle, impliquant ainsi un contrôle par le pouvoir politique du contenu des œuvres,afin d’interdire partiellement ou complètement leur diffusion. Partant, Mikhaïl Boulgakov, ne cessera, sa vie durant, d’être persécuté par le régime : domicile perquisitionné, œuvres retirées de la vente, manuscrits confisqués, voire partiellement interdits de publication à l’instar de La Grande blanche. A la fin de l’année 1939, l’état de santé de l’écrivain russe s’aggrave. Mikhaïl Boulgakov,décède le 10 mars 1940 à Moscou suite à une néphroangiosclérose. Auteur de comédies, de contes fantastiques, de romans sur la guerre civile, Boulgakov ne verra ses œuvres publiées qu’à la mort de Staline. Il est notamment l’auteur de : Le Maître et Marguerite, son œuvre majeure, La garde blanche, Les œufs fatidiques, Récits d’un jeune médecin, Le roman théâtral, Morphine.

Statut de l’ouvrageDans Cœur de chien, un professeur, Monsieur Philippe Philippovitch Transfigouratov, greffe sur un chien à l’agonie, ramassé dans les rues de Moscou, l’hypophyse d’un individu qui vient de mourir. L’animal se métamorphose, peu à peu, en un petit homme ivrogne, grossier et insolent : l’animal ayant embrassé les caractéristiques humaines du donneur.

C’est donc au-travers d’une œuvre descience-fiction, que Mikhaïl Boulgakov se consacre à une dénonciation, parfois virulente, du régime bolchévique mise en place en Russie dès octobre 1917 par Lénine, tout en abordant la question des dérives éventuelles des avancées inopinées de la recherche scientifique, de ses techniques, modalités d’exercice, et de ses rapports avec l’éthique. Il met ainsi en évidence les abus que sont susceptibles degénérer les progrès de la science, en l’absence de règles de conduite et de contrôle étatique effectif, allant jusqu’à bafouer les droits de l’animal, mais également les droits de l’Homme. Dès lors, l’éthique « (et non une éthique parmi d’autres), serait indispensable à la survie de l’espèce humaine.

Analyse

Après deux pages de récit, Cœur de chien, prend la forme, littéralement, comme en...
tracking img