Commentaire aube / rimbaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1901 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RIMBAUD
“Aube”
Lecture analytique
NB : Quelle que soit la problématique qui vous sera donnée, je vous recommande
très fortement de suivre ce plan, car il sʼagit dʼun texte particulièrement complexe.
Cela ne vous dispense pas, dans lʼintroduction de mentionner la problématique
donnée, et dans la conclusion dʼy répondre.
Introduction
“Aube” appartient à Illuminations, un recueil dontRimbaud avait commencé
lʼélaboration, sans la terminer pour autant. La plupart des poèmes de ce recueil ont été
écrits en 1874 , mais leur publication date de 1886, alors quʼil se trouve en Afrique.
Illuminations contient des oeuvres, où le poète va développer sa théorie du Voyant,
exprimée dans une lettre à Paul Démeny1 , datée de 1871.
“Aube” est un poème en prose qui va précisément traiter decette fonction du poète, à
travers un symbolisme de la nature et un onirisme, déjà présents dans ses textes
antérieurs.
Lʼanalyse sera linéaire et suivra sept mouvements.
I. “Jʼai embrassé lʼaube dʼété”.
Octosyllabe > sa présence dès lʼouverture permet à Rimbaud de se placer dans une
démarche qui semble suivre la versification traditionnelle. Or, ce système est rompu par
la suite. Le blanctypographique isole lʼoctosyllabe > volonté à la fois de se rattacher à
la poésie traditionnelle, de lʼhonorer, mais en même temps de sʼen détacher
radicalement.
“embrassé” : évoque la sensualité, mais surtout une conjonction entre le “je” du poète et
lʼaube. Ouvrir le poème par ce verbe laisse supposer un texte qui va exalter cette
union.
“été” : nous rappelle ici un poème comme “Sensations”,où lʼété prend une dimension
presque mystique, grâce au bonheur, à lʼévasion quʼil apporte. Dans “Sensations”
aussi, lʼété est lié aux éléments naturels.
II. De “Rien ne bougeait” à “la route du bois”.
Eléments descriptifs. Une atmosphère morbide caractérisée par un champ lexical de
lʼimmobilité et de lʼombre : “bougeait (dans une phrase négative), morte, quittaient
(dans une phrasenégative), ombres, bois”. Mais on note quʼil ne sʼagit que dʼune
atmosphère trompeuse : “encore, route” qui vont laisser supposer un mouvement qui
va sʼaccomplir.
On peut noter que le décor semble presque se rattacher au conte : “palais, eau, bois” >
créer une atmosphère onirique.
III. De “Jʼai marché” à “sans bruit”.
Le mouvement suggéré sʼaccomplit : le poète en est le créateur : “Jʼai marché”,suivi du
participe présent “réveillant” qui indique le rapport de cause / conséquence.
1 Jeune poète dʼorigine belge, présenté à Rimbaud par son professeur George Izambard. La
correspondance entre Rimbaud et Demeny est dʼordre littéraire, mais il semble que Rimbaud nʼavait
pas beaucoup dʼestime pour ce que Démeny écrivait.
Sʼensuit un champ lexical qui évoque la vie : “vives et tièdes,haleines, regardèrent, se
levèrent”. On notera lʼanimisme2 , grâce à la personnification des “pierreries” qui permet
de développer lʼonirisme.
On est dans un éveil progressif, puisquʼon passe de lʼimmobilité presque funèbre, à
des éléments à peine vivants : dʼabord les “pierreries”, dont lʼaction est dépourvue de
mouvement et qui sont des éléments minéraux, ensuite les “haleines”, souffle à peineperceptible, puis le “sans bruit” des “ailes”, ce qui évoque là encore une perception
suggérée.
“les ailes” : renvoie à un champ lexical qui se retrouve à travers tout le texte de la
verticalité. Ici, on note que le mouvement vertical est simplement ébauché.
> Le poète va donc apparaître comme celui qui donne vie au monde qui lʼentoure.
IV. De “La première entreprise” à “la déesse”.
Lemouvement dʼéveil se poursuit et sʼamplifie délicatement : la couleur fait son
apparition, encore ténue, avec “frais et blêmes éclats”. Suivie par le son : “me dit son
nom”.
Lʼaction du poète se précise. Si sa présence seule suffisait à éveiller le paysage, à
présent il prend une part active : “entreprise”. La précision “première” laisse supposer
une évolution de son action. La couleur va alors...
tracking img