Commentaire de l'albatros de baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1609 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : Les Fleurs du Mal, 1857 : nouvelle poésie qui fit scandale. Continuités avec le
courant romantique : on retrouve les mêmes thématiques, le mal de vivre, qui chez Baudelaire,
s’amplifie et devient le Spleen => refuge de l’artiste dans la poésie du Beau. Nous verrons
comment Baudelaire, dans « l’Albatros », oppose l’Idéal au Spleen, met en scène une vision
pessimiste de lasociété, dans laquelle le poète ne trouve pas sa place.

I. Du récit poétique à la lecture allégorique
Première lecture de « l’Albatros » : se lit comme une petite histoire au décor maritime. Un
navire et ses hommes d’équipage traversent les océans : pour passer le temps, ils s’amusent
avec des albatros.

I1. une narration
On est bien face à un type de texte poétique. Cpdt, Dans les 3 premiersquatrains : traces d’un
schéma narratif, propre aux types de textes narratifs.
a. le cadre énonciatif
‐ Narrateur au point de vue externe (ne s’implique pas) dans les 2 premiers quatrains : pas
d’implication de l’émetteur, pas de lyrisme
‐ Ds le 3
ème
quatrain : discours avec présence d’un style direct (présence de « ce » :
démonstratif déictique, propre à une situation de communication orale(on nous montre
quelque chose à voir) + exclamation x3 => caractère insistant. Type exclamatif propre au
discours oral, au registre oratoire.
b. un rythme narratif vivant
‐ Poésie composée en alexandrins, avec de nbx groupes rythmiques ds chaque vers
‐ Exemple avec le vers 1 qui se décompose, grâce à la ponctuation, en gradation 2/4/6 => 2
césures. Rythme plus propre à la prose : haché etvivant
c. la situation spatiotemporelle
‐énonciation propre au récit : situation spatiale établie (dans le ciel, sur le navire)
‐établissement du cadre temporel : souvent => aspect itératif. Début du poème par un adverbe
de temps qui marque la répétition, l’habitude, la lassitude
Le poème se présente donc à la 1
ère
lecture comme la narration d'une scène de la vie en mer.

I2.
Lasymbolique de l’oiseau
a. Du récit au symbole
Au
v.13, une analogie (comparaison explicite avec l’outil de comparaison « semblable à »)
invite à réinterpréter la scène évoquée dans les 3 premiers quatrains: "Le Poète est semblable
au prince des nuées".
Cette analogie opère le passage de l'anecdote à l'allégorie et invite à voir une nouvelle
signification morale et philosophique.
b. Lapersonnification de l’albatros
«
prince des nuées » et « rois de l’azur » : l’albatros est personnifié par une figure de style, la
périphrase noble, poétique pour idéaliser l’image du poète
‐caractérisation par des sentiments humains : indolent, maladroit, honteux : participe à la
personnification de l’animal comme symbole du poète
c. Les réseaux symboliques
‐lecture de la poésie sous un nouvel angle,à travers tout un réseau de symboles. Poésie
symboliste :
 Albatros symbole du poète
 Equipage ‐‐ ‐‐ de la société
 Navire ‐‐ ‐‐ de la terre
 Gouffre ‐‐ ‐‐ de la mort

II. L’IDEAL DE BAUDELAIRE : POESIE ET LIBERTE
L’oiseau et le poète ont en commun la plume, l’outil de liberté. La plume de l’albatros l’aide à
voler, celle du poète lui permet d’écrire : pour tous les deux, c’est le seulmoyen d’être libre, de
vivre un idéal.

II1.
la poésie aérienne
a) un univers infini
vastes
: adjectif qui caractérise l’animal et le poète par une connotation d’ampleur = capacité
d’expansion (pour le poète, expansion = figure de l’hyperbole, adjectifs qualificatifs), qui prend
la place qu’il lui faut, dans son univers idéal : le ciel, c’est l’espace de liberté, comme la feuille.oiseaux
des mers : périphrase. Pluriel « des mers » : universalité par le pluriel => Pouvoir sur
le monde.
Dans la symbolique traditionnelle, l’oiseau représente les états spirituels et supérieurs de
l’être : il est celui qui détient la connaissance spirituelle.
b) la supériorité du poète
‐Supériorité physique (oiseau = au‐dessus). Le poète est donc témoin de la société, il dénonce
les...
tracking img