Commentaire la dent d'or

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (977 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La dent d'or, FONTENELLE

L'auteur :
Fontenelle est né à Rouen en 1657. Philosophe et savant, il publia Dialogue des morts et Histoire des oracles. Dans la querelle des anciens et des modernes,il fut du côté des modernes. Secrétaire de l'académie des sciences, il fit preuve toute sa vie d'un engagement pour la connaissance, la lutte contre les préjugés et les superstitions. Il mourut en 1757à l'âge de 100 ans.

Le texte :
A- Présentation :
Écrit en 1686, ce texte fondamental dans la naissance de l'esprit philosophique se situe au moment où naît la querelle des anciens et desmodernes. Il annonce en quelque sorte les futurs combats des Lumières. Cette anecdote touche aux grands problèmes humains et met en avant la science positive et l'esprit critique face au respect aveugle dela tradition, aux préjugés, à la croyance aux miracles.
On peut repérer 2 mouvements dans la composition de ce texte : un énoncé de la thèse tout d'abord ( l. 1 à 4 ) puis sa validation pasl'anecdote ( l. 5 à 22 ).

B- Explication :
a- La thèse ( l. 1 à 4 )
L'idée maitresse s'affiche avec force dès les premiers mots avec l'utilisation de l'impératif ''assurons-nous'' qui donne à laphrase le caractère d'une leçon à retenir : seul le fait est valable. Ainsi la formulation de cette première phrase concourt à l'esprit scientifique qui veut que l'on vérifie le fait avant de l'expliquer.L'observation ironique qui suit ( ''il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens qui courent naturellement à la cause , et passent par-dessus la vérité du fait'' ) vise alorsà convaincre le destinataire de la nécessité d'une attitude prudente dans l'analyse des phénomènes, ce que ''la plupart des gens'' ne savent pas faire, emportés par une hâte déraisonnable quetraduisent les métaphores contenues dans les verbes ''courent'' et ''passent''. L'ironie s'affirme encore dans la reprise de la formule de Bayle qui termine le paragraphe : ''le ridicule d'avoir trouvé la...
tracking img