Commentaire "le loup et l'agneau"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La Fontaine, « Le loup et l’agneau » : exemple d’explication de texte

UN PLAN TRES DETAILLE

INTRODUCTION
1) Situer
Situer dans la tradition des fables  Plaire et instruire
2) La forme (ou comment plaire)
Il s’agit d’une fable de 29 vers où alternent une grande variété de type de vers (quadrisyllabe, heptasyllabe, octosyllabe, décasyllabe, alexandrin) et toutes les possibilité dedisposition des rimes (plates, embrassées, croisées). Ce style varié et dynamique est caractéristique de La Fontaine qui travaille pour une poésie naturelle et il accompagne une histoire vivante faite de dialogues qui ne cesse de surprendre le lecteur.
3) Le sujet (ou comment instruire)
Cette histoire illustre une morale et met en scène des animaux pour mieux évoquer les hommes. Elle met en évidenceune réalité cruelle à portée universelle : le dialogue entre le loup et l’agneau met en évidence le comportement de celui qui non seulement exerce sa violence sur le plus faible mais cherche à la justifier.
4) Annoncer le plan
Nous verrons d’abord comment La Fontaine utilise les animaux pour en faire des personnages vivants et exemplaires, puis nous mettrons en évidence l’argumentation biaisée(fausse, de mauvaise foi) du loup face à l’argumentation sincère, logique mais néanmoins naïve de l’agneau.

I. Des personnages vivants : des animaux pour incarner des hommes

Dans sa dédicace "A Monseigneur le Dauphin" du premier recueil des Fables, La Fontaine rappelle le principe qui inspire les fables et surtout les siennes : "Tout parle en mon ouvrage [...]. Je me sers d'animaux pourinstruire les hommes".La réussite des fables de La Fontaine tient à ce que ses animaux sont humanisés, mais cette métamorphose s'inscrit toujours dans la logique de leur nature, de leur physique, de leur comportement animal, ce qui rend encore plus convaincant le passage du récit à la leçon morale qu'on peut en tirer.

1) Des animaux ?
a) Le cadre naturel
Dans la fable, les deux animaux sontd'abord présentés dans un milieu naturel, "Dans le courant d'une onde pure" (v.4), plus suggéré que décrit par des détails pittoresques : La Fontaine se sert ici de termes d'une grande simplicité et aux sonorités pleines de douceur, de fluidité... Le décor est réduit au minimum : à la fin de la fable, il est seulement fait mention des "forêts" où le Loup entraîne l'Agneau et qui pourraient figurer lescoulisses où, loin du regard des spectateurs et par souci des bienséances, s'accomplissent les actions sanglantes dans les tragédies classiques !

b) La réalité animale
Seule la majuscule à leur nom les caractérise et les distingue, leur donne un statut particulier dans leur espèce. La réalité animale de chacun des deux protagonistes est rappelée par des traits peu nombreux mais qui vont àl'essentiel : pas de description encore une fois, mais le Loup est une bête "cruelle" poussée par "la faim", l'Agneau "tète" sa mère et vit au milieu des "chiens" et des "bergers".

2) Des hommes ?
Ce sont ces quelques caractéristiques animales qui servent à La Fontaine en quelque sorte d'armature pour développer, par les propos que tient chacune, un caractère propre qui correspond à leur apparenceet à leur comportement.

a) Le caractère du Loup
Ce sont leurs paroles qui les peignent en profondeur et nous y adhérons d'autant mieux qu'elles correspondent parfaitement à ce que leur aspect et leur comportement animal laissaient attendre. Le Loup se comporte en prédateur, soumis à ses instincts, à sa "faim", à ses pulsions agressives et cruelles : son discours est plein de menaces - "Tuseras châtié" -, d'affirmations sans fondement.

b) Le caractère de l'Agneau
L'Agneau est un être tout d'innocence - ne dit-on pas "doux comme un agneau "? -, de bonne foi et de douceur qui s'exprime sur un ton déférent et respectueux. Le lecteur a d'autant moins de peine à passer du monde animal au monde humain que La Fontaine nous y prépare. Quand l'Agneau s'adresse au Loup comme un modeste...
tracking img