Commentaire oral kant qu'est ce que les lumieres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans son texte intitulé Qu’est ce que les Lumières, Kant cherche à expliquer pour la presse prussienne de la fin du XVIIIème siècle ce que sont pour lui les Lumières, en quoi consiste ce mouvement philosophique. Le texte que nous allons étudier maintenant se situe à la fin de l’exposé de Kant, après que celui ci ait définie les Lumières comme la sortie de l’état de tutelle dans lequel les hommesse sont eux même enfermés. Donc après s’être interrogé sur la nature des Lumières et comment faire acceder les hommes à la majorité, à l’autonomie ; Kant s’interresse à savoir ce qu’il en est en pratique en Europe, et particulièrement en Prusse au XVIIIème siècle. Comme le dit Kant dès le début de cet extrait, le problème est ici de savoir pourquoi son époque n’était pas une époque éclairée, maisplutot une époque des Lumières ? Ce texte se divise en deux paragraphes, dans le premier paragraphe Kant explique pourquoi le XVIIIème siècle n’est pas une époque éclairée, et dans le deuxième il explique pourquoi c’est une époque des Lumières.

Après avoir exposé sa thèse sur ce que sont les Lumières, Kant se demande si dans la réalité cette philosophie est mise en pratique. Donc cet extraitcommence par une question que l’auteur se pose à lui même : « vivons-nous une époque éclairée ? ». Kant répond à cette question par « non mais bien une époque de Lumières » et il fait la nuance entre une « époque éclairée » et une « époque des Lumières ». Donc on peux voir que selon Kant il éxiste une différence entre une époque des Lumières éxiste et une époque où leur pensée serait répendue etappliquée par chacun, ce qui serait donc une « époque éclairée ».
Kant justifie ensuite le fait que son époque ne soit pas éclairée en affirmant que dans l’état actuel des choses les hommes ne sont pas encore disposé à mettre en pratique les idées des Lumières et à penser par eux même. Kant s’appuie sur l’exemple de la religion, puisqu’à l’époque les gens étaient sous tutelle de l’Eglise, et ilaffirme que ce n’est pas une époque éclairée puisque les hommes ne sont pas capables « de se servir dans les choses de la religion » sans que quelqu’un de savant, un homme d’Eglise dans l’exemple qu’on a ici, ne les aide/ne les guide dans la façon de penser à adopter. D’après Kant c’est parce que les hommes n’ont pas encore assez d’assurance et de justesse par eux meme quand ils ne sont pas soustutelle.
Ensuite Kant affirme que cet état de minorité des hommes est en voix de s’estomper. Il parle des « obstacles à la généralisation des Lumières » qui se font de moins en moins nombreux. On peut donc en déduire que selon Kant la société est en train d’évoluer et que les idées Lumières vont bientôt pouvoir se répendre dans la société. On peut aussi voir que c’est bien par une évolution généralede la société qu’on pourra atteindre une époque éclairée puisque Kant affirme que les hommes sont eux même responsable de l’état de tutelle dont ils sont victimes, il faut donc que ce soit les hommes eux meme dans leur ensemble qui changent. Kant termine donc ce paragraphe par affirmer que c’est bien « l’époque des Lumières, ou siècle de Frédéric » c’est à dire une époque dans laquelle desphilosophes tentent de faire sortir les hommes de leur état de tutelle et de minorité, mais ce but n’est pas encore atteint, d’où le fait que ce ne soit pas une époque éclairée.

Dans le deuxième paragraphe Kant commence par faire l’éloge d’un souverain qui serait tolérant et qui sous son règne laisserait une part de liberté aux gens, une possibilité de discuter de certaines choses de la viequotidienne. Il est jamais dit explicitement qui est le prince en question mais comme juste avant dans le premier paragraphe Kant parle du « siècle de Frédéric » on peut penser qu’il s’agit ici du souverain de la Prusse à l’époque où Kant a écrit ce texte. Un exemple de tolérence de ce souverain c’est par exemple la religion puisque les souverains tyraniques ont tendance à imposer une religion à leurs...
tracking img