Commentaire spinoza

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4006 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé complet du texte de Spinoza sur la sagesse et le plaisir

1ère partie : Introduction
1ère étape : l'accroche du texte

L'aspiration du bonheur est aussi universelle que légitime parmi les hommes et le plaisir fait bien partie du bonheur même si ce dernier ne se réduit pas à lui. Ainsi, le plaisir a sa justification et c'est ce que Spinoza, auteur hollandais du XVIIème siècle aaffirmé avec force en son Ethique dont notre texte est extrait.

2ème étape : la problématique

En effet, c'est ici, au travers de la référence à la notion de plaisir que S. aborde le problème de la sagesse et de la vertu: qu'en est-il de la véritable sagesse et de l'authentique vertu par rapport aux plaisirs?

3ème étape : la thèse directrice

Or, quelle est la réponse essentielle que l'auteurnous donne?
Toute répudiation systématique des plaisirs n'est qu'à mettre au compte des préjugés faux et contraires à la droite raison, de sorte que la vie vertueuse et sage est une vie selon la joie qui intègre pleinement le plaisir mesuré et qui ne porte pas préjudice à autrui.

4ème étape : la structure du texte

Le passage présente une introduction, deux grandes étapes et une conclusion.Dans l'introduction (du début à « ma conviction ») , S. condamne la superstition qui nous éloigne de cet épanouissement qu'est le plaisir.
Puis, dans une première grande étape (de « aucune divinité » jusqu'à « nature divine »), il montre qu'on ne saurait valoriser la tristesse, qui, loin de manifester quelque chose de la perfection de Dieu, n'exprime qu'impuissance et moindre être.
Aussi, dansla seconde étape(« il est d'un homme sage » jusqu'à « plusieurs choses ») l'auteur lie avec force sagesse et plaisir bien compris.
Enfin, la dernière phrase constitue un bilan de la réflexion engagée qui montre la compatibilité entre notre sagesse et le bon sens.

2ème partie : Etude ordonnée du texte
A/ Etude de la 1ère étape : introduction

1/ Rappel de l'idée essentielle de l'étape.

Letexte présente donc une introduction dans laquelle la « superstition » qui nous prive de la possibilité du plaisir se trouve stigmatisée (critiquée sévèrement).

1/8
2/ Explication de cette 1ère étape à partir de l'approfondissement de l'idée principale.

Ainsi, nous sommes d'emblée installés dans de domaine polémique avec une telle condamnation. Ici, ce qui est traqué est bien lasuperstition entendue comme ensemble de traditions et de préjugés d'origine religieuse et contraire à la raison mais aussi comme un culte faux et mal dirigé. Notons bien que si la superstition dénoncée par l'auteur a une origine religieuse, cela ne signifie pas pour autant qu'il condamne la religion. En effet, pour S., nous avons à faire avec la superstition à une religion dévoyée, à une déliquescence(dégradation) du religieux et c'est cette religion dégénérée qui fait du plaisir un pêché et donc le proscrit. Selon l'auteur, cette religion superstitieuse serait née avant tout de la crainte et de l'angoisse et il la qualifie de « sauvage » et « triste ». « Sauvage », c'est à dire ici non corrigée par la droite raison. « Triste », parce que à cause d'elle nous ressentons que notre puissance de vivrese trouve diminuée.
Chez S., la tristesse est une « passion primitive » et il la définit comme «  le passage d'une perfection supérieure à une moindre perfection ». En effet, à cause de la superstition nos possibilités de plaisir se trouvent réduites d'où cette tristesse que nous ne pouvons pas ne pas éprouver puisque notre puissance de vivre se trouve atténuée. L'homme a cette faculté d'éprouverdu plaisir que nous pouvons définir comme cet état affectif agréable, cette jouissance opposée à la douleur et liée à la satisfaction du corps et de l'âme, cela ans la mesure où pour S. corps et âme ne peuvent être dissociés. Or, cet ensemble de préjugés que forment les superstitions nous défend de participer au plaisir. Ainsi, la superstition religieuse pourchasse les plaisirs et sa marque...
tracking img