Commerce international ricardo et smith)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Smith et Ricardo voient les bénéfices du commerce international d’une façon différente. Alors qu’Adam Smith les justifie par les avantages absolus, Ricardo lui considère les avantages comparatifs.Dans sa théorie des avantages absolus, Adam Smith pense qu’un pays peut exporter un produit seulement s’il a la caractéristique d’avoir un cout de production strictement plus faible que celui deses concurrents. Adam Smith ne parle donc qu’en terme de couts absolus. Le pays qui dispose d’un avantage absolu (qu’il soit naturel ou acquis) doit se spécialiser dans la production du produit concernéet l’échanger avec les autres pays qui ont un avantage dans d’autre domaine. Il faut donc importer ce qui est moins couteux à acheter qu’à fabriquer, en cela on achète le produit seulement avec unepartie des marchandises qui auraient été produite dans l’industrie nationale. On utilise donc le capital du pays pour créer des emplois plus avantageux.

En partant de la même idée générale (unpays a intérêt à produire et à exporter les produits qui lui coute le moins cher, et importer ceux pour lesquels il n’est pas spécialisé), Ricardo remet en cause Adam Smith avec la théorie des avantagesrelatifs ou comparatifs. Il montre que le raisonnement doit s’effectuer avec des couts relatifs et non absolus.
Il construit son raisonnement en comparant la production du vin et de drap au Portugalet en Angleterre.


Dans cet exemple suivre la théorie d’Adam Smith conduirait à la conclusion que seul le Portugal peut exporter. En effet dans les deux industries le Portugal àbesoins de moins de mains d’œuvre que l’Angleterre en cela, son cout de production de draps et de vin en est donc moins élevé. Mais Ricardo montre que seuls les couts relatifs doivent être considérés: Malgré que le Portugal produise les deux biens à un cout de production moins élevé, si il abandonne la production de draps pour se spécialiser dans le vin chaque unité de draps non produite lui...
tracking img