Comparaison de deux oeuvres de la renaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1841 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPARAISON DE DEUX ŒUVRES DE LA RENAISSANCE

Nous allons dans cet exposé étudier ces deux œuvres du XVIème siècle, la première du coloriste vénitien Véronèse la seconde du flamand Pieter Bruegel l’Ancien et tenter de comparer ces tableaux et d’y trouver des points communs et différences.

I] POINTS COMMUNS
II] DIFFERENCES

I] Dans ces deux tableaux, on peut observer de nombreux pointscommuns.
a) Premièrement, le point commun le plus flagrant semble être la date.
En effet, Les Noces de Cana à été peint en 1562-63 et le Recensement à Bethléem en 1566. C’est-à-dire, en pleine période de la Renaissance. La Renaissance est une période historique qui commença dés le XIV siècle dans certaines régions de l’Italie pour finir de s’y propage complètement au XVèmesiècle ainsi qu’en Espagne et en Allemagne, c’est le Quattrocento. La Renaissance finit de gagner tout le reste de l’Europe au XVIème siècle. Pieter Bruegel l’Ancien est donc un peintre flamand du XVIème siècle et fait partie des grands artistes de la Renaissance. Il est connu pour ses œuvres représentant des scènes de vie. Paolo Véronèse est un peintre maniériste italien, connu surtout comme ungrand coloriste. Véronèse faisait parti du triumvirat des peintres vénitiens de la Renaissance tardive.

b) Un autre point commun, tout aussi visible grâce au titre de ces tableaux est que ces œuvres sont des références explicites à la Bible.
En effet, l’œuvre de Bruegel est une référence au recensement de la Bible auquel Joseph et sa famille, donc Marie, ont été soumis. Dans Les Noces de Cana,Véronèse fait sans aucun doute référence au premier miracle de Jésus Christ qui a changé l’eau en vin lors d’un mariage où il était convié. Le Recensement à Bethléem est décrit dans Les Evangiles selon Saint Luc au chapitre 2 :
« Or, en ce temps-là, parut un décret de César Auguste pour faire recenser le monde entier. Ce premier recensement eut lieu à l’époque où Quirinus était gouverneur deSyrie. Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville; Joseph aussi monta de la ville de Nazareth en Galilée à la ville de David qui s’appelle Bethléem en Judée, parce qu’il était de la famille et de la descendance de David, pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte.… »
Les Noces de Cana sont également présentes dans Les Evangiles selon Saint Jean au chapitre 1 : «Trois jours plus tard, il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu’il vous dira. » Or, il y avait làsix cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres. Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d’eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Le maître du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais les serviteurs lesavaient, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. » Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. »
c) Ondistingue également dans ces deux tableaux la présence de personnages bibliques, bien qu’ils ne soient pas peint de la même manière chez Bruegel et chez Véronèse.
Ainsi dans Les Noces de Cana on peut voir au centre de l’œuvre Saint Pierre et la Vierge Marie assis à droite de Jésus Christ parmi les quelques 132 personnages dont certains auraient existés. La Vierge et le Christ sont surmontés...
tracking img