Composition en histoire sur les deux guerres mondiales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1190 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Les violences de la Guerre pendant les Deux Guerres Mondiales

Pendant les deux Guerres Mondiales, entre 1914 et 1945, les violences sont nombreuses. Elles entraînent de lourds impacts sur la population mondiale qui subit l'acharnement des états belligérants durant une longue période. Les pertes humaines, les génocides, les assassinats, les camps de concentration change la vision de laguerre.
Nous pouvons établir la problématique suivante : Pourquoi peut-on dire que les violences de guerre durant la Première et la Seconde Guerre s'accroissent et changent de nature ?
De cette problématique nous pouvons dégager trois axes.
Dans une première partie nous allons nous intéresser à l'expérience combattante avec la violence quotidienne nouvelle, sans trêve durant la Premièreguerre Mondiale et les capacités de destruction sans précédent de la Seconde Guerre Mondiale.
Dans une deuxième partie nous analyserons les violences contre les civils avec les génocides et autres massacres.
Pour finir dans une troisième partie nous nous intéresserons au bilan humain de ces deux guerres meurtrières. Un bilan très lourd et monstrueux.


Si 1914 est l'année la plus meurtrièredu conflit, les soldats sont confrontés à partir de 1915 à une guerre inédite, la guerre de position. Ils s'enterrent dans des tranchés et s'engagent dans une guerre d'usure. Ils subissent la puissance de feu d'armes nouvelles plus meurtrières et connaissent des conditions de vie effroyables (boue, froid, rats, poux...).Les progrès de l'artillerie rendent les armes plus efficaces et donc plusmortelles (mitrailleuses, artillerie lourde). Les combattants redoutent les gaz asphyxiants qui sont employés par les Allemands ; ils sont alors obligés de porter des masques à gaz qui gênent en partie leur vision du terrain. Le ravitaillement des troupes est aléatoire et les bombardements pulvérisent les corps mal protégés, provoquant de terribles mutilations et des troubles psychiques durables.Durant la Seconde Guerre Mondiale, la guerre accélère les innovations technologiques ( radars, moteurs à réaction...), et met en œuvre des moyens de destruction de plus en plus puissants et meurtriers (chars, bombardiers, fusées V1...). Les progrès scientifiques dans l'armement rendent possibles des massacres en grand nombre, notamment par voie aérienne.
Le sort des prisonniers de guerre est terribleparticulièrement dans l'Est de l'Europe et l'Asie. Persuadée de devoir anéantir la menace communiste, l'armée Allemande n'a aucune pitié envers les prisonniers de guerre soviétiques.



Pour remplacer les hommes partis au front, les femmes sont mobilisées dans les transports, les services, les administrations et les usines. Dans les campagnes elles dirigent les exploitations. On fait aussiappel à la main d’œuvre recrutée dans les colonie, aux prisonniers de guerre et à des ouvriers spécialisés retirés du front.
Toutes les armées ont commis des atrocités sur les civils. Même accentués par la propagande, les viols, les prises d'otage, les massacres, les pillages sont des réalités dans les territoires occupés. Cette violence se poursuit avec le génocide commis contre les Arménienspar les Ottomans en 1915. Les Arméniens sont considérés comme des ennemis de l'intérieur et sont soupçonnés de soutenir les Russes. Rendus responsables de la situation militaire, le pouvoir ottoman les accuse de compromettre l'issue de la guerre. Il organise alors une déportation avec des marches forcées qui font périr les plus faibles ; il y a également des assassinats ainsi que des noyades...(plusde 1,5 millions d'arméniens périront). Il s'agit donc bien d' un génocide.
Mais les génocides ne s’arrêtent pas là. Depuis que Hitler est devenu chancelier (1933), il a instauré des camps de concentration. Les populations internées sont des opposants politiques, des résistants au nazisme et tous les individus jugés dangereux et nuisibles par le régime nazi. Au début du conflit l'expulsion des...
tracking img