Conception de l'univers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé

L’histoire des sciences situe la naissance de l’astronomie dans l’antiquité grecque : c’est déjà en fonction d’observations, certes restreintes en nombre et en qualité, mais non plus en fonction des mythes fondateurs de la civilisation que les pythagoriciens, notamment, ont dressé des modèles du cosmos. Et leurs successeurs, Aristote et Ptolémée dans l’Antiquité puis Copernic, Galiléeet Kepler dans le tournant du Moyen-âge aux Temps modernes, ont adopté les uns après les autres la même démarche. L’histoire de l’Astronomie peut être décrite comme la quête d’une adéquation toujours plus fine quant aux observations des astres.
Cette histoire n’est pas dénuée pour autant de « révolution » : changer de modèle exigeait à chaque fois de remettre en cause tel ou tel des quatre axiomesénoncés par Aristote pour synthétiser sa conception de l’univers : la Terre est ronde ; elle est située au centre de l’univers ; les orbites sont circulaires ; le cosmos est immuable. L’histoire de l’Astronomie relate ainsi comment fut mis en évidence le fait que la Terre est sphérique et légèrement aplatie, que le système est centré sur le soleil, que les orbites sont elliptiques, que le cosmosest en mutation. Ainsi les Temps modernes ont disposé les astronomes contemporains à se fonder sur des observations toujours plus nombreuses et plus fines que les progrès de l’instrumentation allaient leur permettre.

Sommaire

Introduction 3
I La Terre est ronde 5
1 L’argumentation d’Aristote 5
2 Les doutes du Moyen âge 8
3 La preuve par les Grandes Découvertes 11
II La Terretourne autour du Soleil 13
1 Le système antique des sphères concentriques 13
2 L’héliocentrisme d’Aristarque de Samos 16
3 La révolution copernicienne 18
III Les orbites sont elliptiques 22
1 L’antiquité 22
2 Kepler et les trajectoires elliptiques 22
3 La démonstration rendue possible par les lois de Newton 23
Conclusion 25
Chronologie simplifiée 27
Bibliographie 28Introduction

|[pic] |
|Thétis donne à son fils Achille les armes |
|qu’Héphaïstos vient de forger pour lui. |
|Vase grec à figure noire, musée du Louvre. |
|Crédit :Wikimedia Commons |Au VIIIe siècle avant JC Homère décrit dans l’Iliade comment Héphaïstos, le dieu forgeron, décora le bouclier qu’il allait offrir au champion grec Achille :

« Il fit d’abord un bouclier grand et solide, aux ornements variés, avec un contour triple et resplendissant et une attache d’argent. Et il mit cinq bandes au bouclier, et il y traça, dans son intelligence, une multitude d'images. Il yreprésenta la terre et l'Ouranos, et la mer, et l'infatigable Hélios, et l'orbe entier de Sélènè, et tous les astres dont l'Ouranos est couronné : les Plèiades, les Hyades, la force d'Oriôn, et l'Ourse, qu'on nomme aussi le Chariot, qui se tourne sans cesse vers Oriôn, et qui, seule, ne tombe point dans les eaux de l'Okéanos. » (Iliade, chant 18, traduction de Leconte de Lisle : Alphonse Lemerre,Paris, 1866)

Une Terre apparemment plate et ronde comme un disque, entourée par le « fleuve Océan » dans lequel les astres se baignent, telle est la représentation du monde que se forme la mythologie grecque. Mais ce ne fut pas la seule conception de l’univers que les grecs conçurent. Quatre siècles après Homère, Aristote concevait une Terre ronde, mais située au centre de l’univers, entouréed’astres suivant des orbites circulaires, et au sein d’un cosmos immuable. Au XVIe siècle après JC, Copernic modélisera un univers centré sur le soleil, aux astres suivants des orbites toujours rondes. Mais Kepler à peine 100 ans plus tard suggéra que ces orbites étaient elliptiques. Suivront, avec les progrès des instruments de mesure et des outils de calcul, des découvertes sans nombre et des...
tracking img