Conseil pour la dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1219 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Conseils pour la dissertation

1  Lire attentivement le sujet : pour le comprendre et l’écrire sur son brouillon : ex. « Peut-on changer le cours de l’histoire ? » ce n’est pas « Peut-on changer le cours d’histoire ? ». Au brouillon le paraphraser pour s’assurer qu’on l’a compris ex. : « Le désir est-il la marque de la misère de l’homme ? » : comprendre que la marque c’est l’effet, la misèrec’est le sens philosophique de ce terme (pas économique), pour Pascal c’est la condition de l’homme qui ne comprend pas pourquoi il existe et à qui la raison ne permet pas de répondre à la question du sens, du pourquoi de l’existence.
2 : Un sujet commençant par : « pourquoi » interroge soit sur la cause, soit sur la fin, soit sur les deux ; par « peut-on » interroge soit sur la possibilité, soitsur le droit, le devoir : ex. : « peut-on mentir ? » interroge sur le droit, devoir de mentir pas sur la possibilité qui est évidente. La formulation de certains sujets indique la « direction » à suivre ex. : En quel sens la perception est-elle un jugement ? Le problème n’est pas de savoir si la perception est un jugement, cela est présupposé par le sujet. En général quand il y a un présupposé dansle sujet, il ne faut pas le remettre en question : ex. : « Pourquoi le progrès des sciences ne marque-t-il pas un recul de la religion ? » ne demande pas si le progrès des sciences marque un recul de la religion ? Le sujet part du « constat » qu’il n’y a pas un tel recul.
3 : Chercher la problématique : pour répondre à la question il faut résoudre le problème qu’elle implique. Ex. : Peut-onvivre au présent ? » Le problème ici c’est le présent : problématique : qu’est-ce que le présent ? Selon la définition du présent la réponse à la question sera différente. Si c’est possible formuler la problématique avec un « ou » elle vous indique ainsi deux voies à explorer donc deux parties pour votre développement : ex. : Le désir est-il l’effet ou la cause de la misère de l’homme ? Cetteproblématique doit servir de fil directeur à votre réflexion : chaque partie du développement apportera une réponse à cette problématique.
4 : Faire un plan au brouillon : votre réflexion doit être ordonnée avec rigueur, présenter une progression logique soit par approfondissement (de la définition du présent par ex. : de l’instant à l’éternité en passant par le moment, la durée), soit par la méthodedialectique (L’avenir a-t-il plus de valeur que le présent ? Oui, Non, Ils sont interdépendants : le présent est la semence de l’avenir qui en est le fruit).
5 : La rédaction de votre devoir : l’introduction doit présenter, amener le sujet à partir d’éléments de l’existence, de la société, de la culture… (selon le sujet) ; définir les mots importants du sujet sauf si la problématique porte sur ladéfinition d’un de ses mots ; donner la problématique qui « sert » de plan (si formulée avec un « ou » dire : nous allons maintenant réfléchir à chacune de ces possibilités)  ; la première partie sera constituée par la réponse qui vient immédiatement à l’esprit quand on lit le sujet : c’est l’opinion, « l’évidence » commune, ce qui se trouvera dans toutes les copies : il faut « l’éliminer » au plusvite ; la deuxième partie sera constituée par ce qu’on trouve dans le cours ; la troisième partie est « inconnue » au départ : elle vient de la réflexion conduite tout au long de la 1° et 2° partie : elle apparaît finalement comme la réponse la plus évidente à la fin de la réflexion : elle « résout » la question : ex. : Peut-on vivre au présent ? Problématique : qu’est-ce que le présent ? 1°Présent = instant, point mathématique sur un repère : réponse : non ; 2° Présent = moment, « durée » de Bergson : présent d’une phrase, d’une action : l’heure de cours : réponse : possible ;
3° Présent = temps perpétuel, se renouvelle sans cesse, se succède à lui-même, seul temps : réponse : Oui, on ne fait que cela. Ne pas « évacuer » le sujet : « ex. » maman va au marché avec 20 Euros, elle...
tracking img