Corneille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aîné des six enfants d’une famille aisée de magistrats rouennais, Pierre Corneille entame en 1624 une carrière d’avocat au parlement de Rouen. C'est alors qu'en 1628 son père lui achète deux officesd'avocat du roi au siège des Eaux et Forêts et à l'amirauté de France à la Table de marbre de Rouen. Il prend ses fonctions le 16 février 1629. En 1629, un chagrin amoureux le conduit à écrire à l'âgede 23 ans ses premiers vers, puis sa première comédie, Mélite avec laquelle il crée un nouveau genre théâtral, la comédie de mœurs, qui rompt avec la farce grossière et bouffonne en vogue àl'époque[2]. Avec les pièces qui suivront : Clitandre, la Veuve, la Galerie du Palais, la Suivante, la Place Royale, Médée et l’Illusion comique, apparaît un nouveau style de théâtre où les sentiments tragiquessont mis en scène pour la première fois dans un univers plausible, celui de la société contemporaine. En 1635, il écrit sa première tragédie, Médée.

En 1637, Le Cid lui donne une gloire européennemais la querelle du Cid suscitée par des confrères jaloux le rendent improductif pendant 3 ans. En 1640, en réponse aux contradicteurs du Cid, il écrit une tragédie classique, Horace, genre danslequel il se trouve désormais prisonnier de son succès (Polyeucte, La Mort de Pompée) alors qu'il aime avant tout la comédie (la tragédie était associée à la noblesse, la tragi-comédie, la comédied'intrique et les comédies familières de mœurs et de caractères à la bourgeoisie, la farce au peuple).

En 1641, il épouse Marie de Lampérière, fille du lieutenant particulier des Andelys, avec qui il aurasept enfants dont un mort une semaine après sa naissance. En outre, il est un ancêtre direct de Charlotte Corday, figure de la Révolution française.

Corneille, auteur officiel nommé par Richelieu,rompt avec ce statut de poète du régime et avec la politique contestée du cardinal, pour écrire des pièces exaltant la haute noblesse (Le Cid, œuvre aujourd’hui universellement connue), rappelant...
tracking img