Corpus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1754 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir Français n°5

1) Ce groupement de texte donne une étude d’une passion amoureuse. Dans chaque extrait, les personnages Arnolphe, Alceste, Bérénice et Phèdre sont insatisfait dans leur passion, rejetés par l’être aimé.

Le 1er texte est un extrait de L’Ecole des femmes ,écrit en 1662 par Molière. Cette pièce aborde le sujet de l’éducation des filles, leur importance dans lasociété et l’institution du mariage.
L’amour d’Arnolphe se dévoile par l’utilisation du champ lexical de l’amour ; « galant »,(1508) « désirs »,(1518) « aimer », 1523), « cet amoureux désir »(1526), « cœur » (1567),« amour »(1584), « tendresse », « aime moi »(1583), une passion animée envers sa pupille, Agnès ; « Considère par la l’amour que j’ai pour toi »(1582). Cependant, Agnès repousse lesardeurs d’Arnolphe, elle aime un autre homme ; « A :Oui, je l’aime », « le moyen de chasser ce qu’il fait plaisir », « C’est un homme qui dit qu’il me veut pour femme ».

Le second texte qui nous est donné est Le Misanthrope de Molière ,écrit en 1666, nous nous situons a l’acte II scène 4 de la comédie. La pièce relate l’histoire d’un jaloux bafoué par une coquette hypocrite.
Lesentiment amoureux de Alceste se manifeste par l’emploi du champ lexical de l’amour ; « jalousie »(501), « aimé »(503), « je vous aime »(514), « mon cœur »(515), « mon amour »(523) ; « malheureusement Célimène esquive sa déclaration ; « un aveu de la sorte a de quoi vous suffire »

Bérénice est une tragédie racinienne ,écrit en 1670, où sentiments passionnés, valeur du devoir et méditationsur l’importance entre l’amour ou les raisons d’états, se mêlent lors de la journée où Titus va se séparer de Bérénice.
L’étude de la passion amoureuse se considère par la violence des sentiments de Bérénice, pour cela on observe l’utilisation d’un champ lexical de l’amour ; « amour »(1104), « aime »(1110) ; de la colère ; « cruel », « l’ingrat » ; de la souffrance ; « mon absence »,(1118)et du désespoir, « mon erreur », « pour jamais ! »,discours lyrique d’une personne bafouée.

Le texte suivant est une partie de l’acte II, scène 5, de la tragédie Phèdre de Racine, écrit en 1677. Phèdre profite de l’absence du roi Thésée pour avouer son amour a Hippolyte, fils de Thésée.
La passion de Phèdre vis-à-vis de son beau-fils s’exprime par un lexiqueamoureux, ;« languis », « brûle pour », « les cœurs », « l’amour » ; celle ci se fait éconduire par Hippolyte, choqué de l’immoralité de sa belle mère, « oubliez vous que Thésée est mon père et qu’il est votre époux ? ».

Molière use du registre comique dans L’Ecole des femmes.
La comédie a pour devoir de faire rire ou sourire.
Dans ce texte, le dramaturge utilise un comique de caractère, il peintArnolphe comme étant le portrait d’une société qui traite la femme tel un objet et qui prend le mariage , sans tenir compte des sentiments mais reposant sur la puissance de l’autorité masculine. « les obligations que vous pouvez m’avoir ? », « en revanche, aime moi »(forme impératif, ordre). Quand a Agnès, elle représente la gente féminine de l’époque, personne peu cultivée « je ne juge pas bien que jesuis bête ? », « vous fuyez l’ignorance » et naïve « je n’entends point de mal dans tout ce que j’ai fait.

Le registre comique est utilisé dans le Misanthrope.
Cette comédie est une comédie de mœurs qui étudie le comportement de l’homme dans la société de son temps, par l’analyse de la condition sociale, caractérielle et comportementale. Alceste est le portrait d’un homme jaloux« trop de jalousie », « amour si grondeur », tandis que Célimène représente la coquette de l’époque « gentille personne ».

Bérénice prend le registre pathétique.
Le registre pathétique a pou but de provoquer un sentiment de pitié, compassion chez le lecteur ou une émotion violente.
La violence des sentiments de Bérénice s’exprime par un champ lexical de l’amour ;...
tracking img