Cote d'or

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Manipulé ?

Noël approche mais, cette année, vous n’avez nullement l’intention de le passer en famille. Aux réflexions sournoises de votre belle-sœur et aux monologues existentiels de votre père, vous préférez une semaine en amoureux à Marrakech. Désir personnel contre devoir familial… Lequel des deux l’emportera ?

Julie, votre meilleure amie, vous demande de lui prêter votre voiture. Commevous partez en vacances le surlendemain, vous ne voulez courir aucun risque. Vous refusez. « Dommage, répond Julie. Je ne vais pas pouvoir me rendre à ce rendez-vous très important pour mon job… » Pire encore : « Quand tu as besoin d’aide, moi, je suis toujours là. » Aussitôt, vous commencez à culpabiliser…

Attention, vous êtes manipulé ! D’ailleurs, nous le sommes tous. Tout comme nousmanipulons les autres à notre tour, sans en avoir forcément conscience. Pourquoi ? Tout simplement pour obtenir de l’autre qu’il satisfasse nos désirs. Pour cela, la culpabilisation – ou comment rendre l’autre responsable de nos propres malaises – est idéale. Un thème d’actualité, comme en témoigne la récente parution de deux ouvrages : Le chantage affectif (InterEditions, 1998) de Susan Forward et Lesmanipulateurs sont parmi nous (Les Editions de l’Homme, 1997) d’Isabelle Nazare-Aga, thérapeute comportementaliste. Voici ce qu’ils nous apprennent.
Repérez les maîtres chanteurs

L’éternelle victime
Reprenons l’exemple de Noël en famille. Désirant rassembler tous les siens à cette occasion, la mère va semer le doute chez sa fille rebelle : « Tu sais, ma chérie, la famille, c’est sacré. Nousvieillissons… Des Noël tous ensemble, il n’y en aura peut-être plus beaucoup… Ton frère, lui, revient spécialement de Londres… » Un cas classique de chantage affectif, assorti d’une menace implicite : « Si tu ne viens pas, nous serons très malheureux. » La mère adopte là le comportement type de la « victime » pour obtenir de l’autre le comportement souhaité.

Susan Forward distingue quatre typesde « maîtres chanteurs » :
le bourreau, qui menace de vous punir (« Si tu me quittes, tu ne verras plus les enfants ») ;
le flagellant, qui retourne la menace contre lui-même (« Si tu me quittes, je me suicide ») ;
le martyr ou l’éternelle victime, qui brandit sa souffrance (« Comment peux-tu faire cela à ta pauvre mère ? »)
le marchand de faux espoirs, qui vous fait miroiter un avenirprometteur si vous répondez à sa requête (« Si tu acceptes de monter cette affaire avec moi, tu gagneras énormément d’argent »).

Le cadeau piégé
Autre procédé courant : le faux cadeau. « Par une utilisation abusive du principe de réciprocité – par ailleurs indispensable à une bonne cohésion sociale –, le “donneur” maintient le “receveur” dans une position de débiteur. Le marché implicite est lesuivant : puisque je t’ai donné ceci, j’ai le droit d’exiger en retour cela. Le problème est que le donneur choisit quand et comment le receveur doit lui rendre la monnaie de sa pièce », explique Isabelle Nazare-Aga.

Exemple : une grand-mère qui, parce qu’elle s’occupe régulièrement de ses petits-enfants, se permet de débarquer chez son fils à l’improviste, comme si elle était chez elle. « Commentlui dire non, elle est si gentille ! »

Les fausses croyances
Pourquoi est-il si difficile pour la personne manipulée de réagir sainement ? « Parce que le manipulateur utilise des croyances familiales et sociales afin d’induire chez sa victime un lourd sentiment de faute morale », explique Isabelle Nazare-Aga.

Exemples de croyances types : les enfants sont débiteurs de leurs parents (parceque ces derniers leur ont donné la vie, parce qu’ils se sont sacrifiés pour eux, etc.) ; c‘est dans le malheur que l’on reconnaît ses vrais amis…

« La culpabilité qu’instille le maître chanteur dans l’esprit de ses victimes mine l’image positive d’elles-mêmes que celles-ci cherchent à construire », explique Susan Forward. Abandon, égoïsme, injustice, trahison sont les points sensibles sur...
tracking img