Coucou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
I)Question de corpus :

Quelle est la conception de la poésie qui s'exprime dans chacun de ces textes ?

Les trois auteurs de nos extraits n'ont pas la même conception de la poésie. Près de deuxsiècles séparent l'art poétique de Boileau et la Lettre à Paul Demeny de Rimbaud. Le premier nous fais par de sa conception de la poésie comme d'un art répondant à des exigences strictes. Ilrevendique la simplicité du vers : sa justesse dépendra du respect des règles de l'art poétique. Le soin et la lenteur participent aussi au travail poétique : « Hâtez-vous lentement [...]remettez votreouvrage »(vers 17-18). Enfin, la poésie devra sa beauté à une construction travaillé et bien organisé : « il faut que chaque choses y soit mise en son lieu ». La rigeur de la construction, du thème, de laversification « Que jamais du sujet le discours s'écartant  »(v. 27) sont les principales conditions d'un poème réussi. C'est pour cela que les poèmes de Boileau seront basé sur un respect des règlesprimordial.
Contrairement aux poètes classique Victor Hugo ne peut pas écrire de poèmes selon des règles. Étant un romantique il revendique une liberté des mots qui rompt alors avec les normes del'art poétique. Il va donc lutter contre l'inégalité concernant les mots à dire ou ceux à taire : « Les uns, nobles ... », « Les autres, tas de gueux ... ». Cette exigence lexical est aussi visible authéâtre : « Vils, dégradés, flétris, bourgeois, bon pour Molière/Racine regardait ces ramauds de travers »(V. 14-15). Se révoltant contre les codes et les contraintes, Victor Hugo va se faire le hérautde la cause des mots et bouscule les usages et les exigences de l' Académie : « Je mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire. / Plus de mot sénateur ! Plus de mot roturier ! » (v. 26-27). Il considèreles mots égaux c'est pour cela qu'il va se permettre de les utiliser dans n'importe quelles circonstances (acte d'accusation). Même des termes à un référent bas on une place dans ses textes : « ...
tracking img