Cour espace public

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2171 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cm1 Paysage et numérique (création web)
1er partie

> image google earth

c’est une question du paysage. Elle concerne toute les relations des questions que l’on se pose sur notre environnement.

Au début de la renaissance, découvertes de théories scientifiques, la plus intéressante; celle deCopernic (soleil centre de la terre) ? Ils se posent déjà la question de la relation de l’homme et du monde (invention de la perspective) cette invention viens et a une relation avec le pouvoir économique (LE politique) besoin d’un pouvoir économique pour mettre en place les lois votée pour le politique.

L'Europe est a bout de souffle au moyen âge parce que les théoriesmisent en place a l’époque ne marchent plus.
les grecs pensaient que le monde était mauvais, se lèvent vers dieux pour s’extraire du monde. Lorsque l’on y arrive, reconnaissance divine, vision de quelque chose de l’ordre de divin.
Le monde musulman lui fonctionne très bien grace au philosophes, aux gens qui pensent et autrement.
ex . en Sicile on essaye decomprendre les pensées normandes.
Monde arabo-musulman est très puissant.(Peur que l’ensemble de la pensée occidentale chrétienne soit oublié.) Il domine la méditerranée.

Il vas falloir que le monde occidentale repense sa manière de voir le monde. Aristote dis que finalement si on chercher dieux, le monde en lui même n’est peut être pas si mauvais sic’est dieu qui la créé.
l'Europe cherche d’autres mondes, la Méditerranée étant au musulmans .

Opération économique, artistique, philosophique.. Tout est lié.
Renaissance: renouvellement de la pensée occidentale au niveau économique, artistique, social ..

Pensée que l’homme est autour du monde encore aujourd’hui, cfgoogle earth, la terre deviens notre objet, vision de la terre comme divine.

Comment entrevoir les nouveaux mondes? (monde pluriculturel) Notre pensée transmise par nos parents n’est peut être pas la seule a marché. Ce monde n’est pas définitif, like a partie d'échec, ce qui est vrai pour nous aujourd’hui ne seras plus vrais pour les générations suivantes .Nous sommes dans l’hyper mobilité, ce qui nous oblige a changer . Un futur qui se situe devant nous mais invisible. cette interface est repositionnable et poreuse, si pas d’action, ce que l’on dis ne sers a rien, marche si il y a échange. Toujours remise en question.

argent aussi fondé sur des systèmes d’échanges.
Pk notre relation aumonde est suivant des machines de vision (apareil photo, camera,..)
inventé car on a réinventé notre vision.

des que l’on établis une notion de cartographies, on est en représentation ( d’un territoire)
à la renaissance, nouvelle définition de la peinture qui se met en place, au départ on est pas ok sur les mots que l’on utilise pourdéfinir ce que l’on fait. Quelle est la relation mimétique entre ce que l’on est censé représenté et entre ce qui est représenté . La définition du tableau comme fenêtre sur le monde, est pleins de contre sens, chez alberty, elle encadre sur un représentation narrative, pas sur la nature mais sur l’histoire. On est pas dans une image mais plutôt dans une historia (histoire).
Ambiguité parrapport a l’image, parce qu’elle raconte une histoire.

MUTOS et LOGOS (objet scientifique, terme exacte) : distinction entre la partie scientifique et artistique : on ne peux parler de la pensée si l’on appartient pas au fait. ex un non-juif ne peux parler de cette religion si il n’appartiens pas à celle-ci.


Perspective....
tracking img