Cours svt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1603 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre D1 : les circuits neuroniques et le reflex myotatique :
I le reflex myotatique assure le maintien de la posture :
Le reflex correspond à la réponse reflex d’un muscle c'est-à-dire a sa contract°suite a son propre étirement. Chez un individu les muscles squelettiques sont en permanence étirés sous l’effet de la gravité. Des reflex myotatiques imperceptible s’oppose a l’étirement etpermettent le maintient d’une posture. On peut aussi provoquer ce reflex sous forme d’un reflex rotulien ou d’un reflex achilien. L’extension du pied ou de la jambe est provoquée par la contract° du muscle fléchisseur. Ces deux muscles sont antagonistes.
II les structures anatomiques qui sont impliqués dans le reflex myotatique :
Dans le muscle se trouvent des récepteurs sensibles àl’étirement, on les appelle fuseaux neuromusculaire. Ils sont constitués de cellule musculaire modifiée autour desquelles s’enroulent l’extrémité d’une fibre nerveuse correspondante à une dendrite. Le MN sensoriel (sensitif) qui prend naissance suite au stimulus circule vers la moelle épinière grâce à un nerf rachidien. C’est un message afférent. La moelle épinière constitue le centre nerveux ou sont traitésles reflex myotatiques. De ce centre nerveux par un message efférent moteur qui empreinte également le nerf rachidien et qui va provoquer la contract° musculaire. Des expériences de sect° ont permis de localisé les corps cellulaires des neurones impliqué dans le reflex. Les corps cellulaire des neurones sensoriel sont situés dans le ganglion rachidien (spinal) qui correspond à un renflement de laracine dorsale d’un nerf rachidien. Il s’agit de neurone en « T » dont l’axone aboutit dans la corne antérieur de la substance grise de la moelle épinière. Dans cette substance grise se trouvent des motoneurones qui sont multipolaires dont les axones empreinte la racine ventrale du nerf rachidien et aboutissent aux muscles. Ce sont des fibres motrices efférentes qui aboutissent aux fibresmusculaires effectrices. L’ensemble forme une plaque motrice. Le circuit neuronique du reflex myotatique ne comporte qu’une seul synapse (jonction) entre deux neurones, il est monosynaptique. On parle aussi d’arc reflex.
III l’innervation réciproque :
La contract° du muscle extenseur s’accompagne du relâchement du muscle fléchisseur antagoniste. Un même message afférent sensoriel provoque lastimulat° du motoneurone innervant l’extenseur et l’inhibit° du motoneurone qui innerve le fléchisseur. Cette inhibit° s’exerce grâce à un neurone inhibiteur qui est intercalé entre le neurone sensoriel et le neurone moteur. Le circuit de l’innervat° réciproque comprend donc deux synapses, il est donc polysynaptique. La stimulat° de l’inter neurone inhibiteur provoque un arrêt des messages ouéventuellement une diminution véhiculé par le motoneurone au quelle il est relié. Le muscle n’est alors plus stimulé, il se relâche. Le reflex myotatique assure le tonus musculaire nécessaire au maintien de la posture. Il repose sur une innervat° réciproque. Celle-ci nécessite une intégrat° des différents messages qui parviennent au motoneurone de la moelle épinière.
Chapitre D2 : les potentiels d’actionet le message nerveux :
Avec des microélectrodes on peut mesurer une différence de potentiels entre l’intérieur et l’extérieur d’une cellule. L’extérieur est électropositif et l’intérieur est électronégatif. Cette différence de potentiels transmembranaire est caractéristique des cellules vivantes. Chez l’homme elle est de -70mV c’est le PR.
II le potentiel d’action :
Une stimulat°supraliminaire (supérieur au seuil) d’une fibre nerveuse provoque la formation d’un PA. Il s’agit d’une inversion brutale de la polarisation de la membrane. La différence de potentiel transmembranaire passe ainsi de -70 à 30mV la fibre nerveuse se repolarise très rapidement, l’ensemble du phénomène ne dure que de 1 à 2ms une fois qu’un PA a pris naissance, il se propage jusqu’au bout de la fibre...
tracking img