Crise finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 55 (13692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De l’usage d’Internet à la « culture de l’écran ».
Audrey MESSIN∗ 15 avril 2005

Résumé
Dans quelle mesure l’appropriation d’Internet par la génération qui est née et a grandi avec l’audiovisuel dévoile-t-elle une société bouleversée par les TIC ? Ce texte présente notre hypothèse de recherche selon laquelle l’usage social qu’ont les jeunes adultes d’Internet est révélateur d’une « culture del’écran ». Imbriquée à la « culture juvénile » celle-ci participe aux bouleversements en cours : la familiarisation aux multiples objets-écrans du quotidien engendre de nouvelles approches de l’univers social et d’autrui, de nouvelles conceptions de l’accès au savoir et aux biens. Nous précisons le sens donné à cette « culture de l’écran » en interrogeant la place prise par l’écran dans la sphèredomestique et dans les pratiques médiatiques, culturelles et de loisirs juvéniles. Enfin, nous ouvrons cette communication sur les pistes d’analyse suggérées par notre enquête de terrain auprès de jeunes adultes internautes. Elles rendent compte de nouveaux processus sociaux à l’œuvre avec Internet, ancrés dans la « culture de l’écran ».

Mots clés : usage, appropriation, Internet, culture del’écran, jeunes adultes.

Université Paris II Panthéon-Assas, Institut Français de Presse (IFP). E-mail : messina@laposte.net



1

Introduction
Lors d’une recherche exploratoire visant à cerner les caractéristiques des pratiques Internet des jeunes adultes ordinaires1 qui en ont un usage régulier et élevé2, nous avons observé une réelle pluralité des usages qui montre une banalisation despratiques (autour des pôles : information, communication, divertissement ; même si le pôle « communication » est le plus fréquent et assidu)3. Cette familiarisation par les jeunes adultes à l’environnement Internet interroge la place grandissante des écrans dans la vie quotidienne. L’appropriation d’Internet par la première génération qui est née et a grandi avec l’audiovisuel relève debouleversements sociaux en cours. Elle se situe au croisement d’une sorte de « culture de l’écran » et des formes de la « culture juvénile ». Penser cette appropriation d’Internet en termes de « culture de l’écran » nécessite dans un premier temps de définir la notion d’écran. Nous envisageons ensuite la place de l’écran dans le quotidien des jeunes adultes, en interrogeant d’abord la notion ambiguë dejeunesse. La deuxième partie s’oriente davantage sur les pistes d’analyse qui permettent de dévoiler les usages sociaux d’Internet par les jeunes adultes et leur inscription dans la culture de l’écran : Internet permet le lien, représente un espace à son image et met en forme une nouvelle manière d’accéder au savoir. Ce papier se fonde sur une enquête empirique à la fois quantitative et qualitative.L’accent a été mis sur des profils de pratiques marquées auprès de jeunes adultes ayant un usage régulier et soutenu d’Internet : consultation à domicile, antériorité minimale d’usage de deux ans et seuil minimal d’usage entre huit et dix heures hebdomadaires, afin d’écarter tout usage d’engouement. Le corpus se compose de 50 entretiens semidirectifs avec de jeunes adultes âgés entre 20 et 32 ans(en 2004), et de 311 questionnaires administrés en 2003 à de jeunes internautes non représentatifs du même âge afin d’aboutir à différentes typologies d’usages et d’usagers.

I. L’écran et les jeunes
A. La notion d’écran
Parler de « culture de l’écran » nécessite d’expliquer la notion d’écran. Simple objet du quotidien, l’écran est également un vecteur culturel.

L’enquête a été menée parentretiens semi-directifs en 2001 auprès de 24 jeunes de 18 à 25 ans. L’accent a été mis sur des profils de pratiques soutenues et non sur des profils caractéristiques (hackers, etc.). 2 Internet à domicile, antériorité de la pratique d’un an minimum, seuil minimal d’usage de cinq heures hebdomadaires 3 Cf. Jouët J. et Messin A., « Jeunes internautes avertis ou l’ordinaire des pratiques », in...
tracking img