Culture et internationalisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5753 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
08 Décembre 2010

Face à des défis de plus en plus nombreux et diversifiés auxquels les entreprises sont tenues de faire face, mener leurs activités hors des pays, des régions et parfois même des continents devient plus que nécessaire pour elles. Ainsi, l’internationalisation des organisations dans un contexte de globalisation des marchés est devenue une question de survie pour elles. Cetteinternationalisation peut se faire dans un but de compétitivité ou simplement d’expansion ou de croissance. Cependant force est de reconnaître que cette stratégie n’est pas sans conséquence pour les organisations. Elles sont en effet soumises à de nombreuses problématiques préalables à une bonne implantation à l’extérieur. Outre les infrastructures nécessaires et les investissements du point de vuefinancier à y mettre, des contraintes d’ordre culturel s’imposent dans certains cas aux organisations. En effet, l’internationalisation d’une organisation se heurte quelques fois à la culture aussi bien de l’entreprise que locale. Cela est du au fait que les organisations dans cette dynamique d’internationalisation sont non seulement confrontées à une main d’œuvre diversifiées mais aussi à uneclientèle variée tant au niveau des gouts que de la culture. Alors en étant facteur de richesse et potentiellement pourvoyeuse d’innovation, la culture peut constituer un handicap à l’implantation ou aux activités d’une organisation dans une région donnée. En effet, le management et même la gestion opérationnelle comportent bien souvent des incertitudes et amènent ainsi les managers à réévaluer sanscesse leurs méthodes de direction aussi bien locales mais surtout régionales voire internationales. De plus, il est indéniable de nos jours que le management n’est pas une pratique universelle et doit être adapté à l’environnement dans lequel on l’exerce, en fonction du groupe concerné et selon la situation à laquelle l’organisation est confrontée et même dans le temps. Aussi allons-nous à traversce document situer l’importance qu’exprime ou que pourrait exprimer la culture pour une organisation qui souhaiterait mener ou qui mène déjà des activités à l’échelle internationale. Ce travail s’articule autour de trois chapitres. Le premier expose les différents concepts tels que la culture aussi bien locale que d’entreprise en passant par quelques notions sur l’internationalisation. Dans uneseconde partie nous essaierons d’exposer les différents impacts que peut avoir la culture sur l’internationalisation et son utilisation potentiel dans le management ainsi que la gestion opérationnelle dans un cadre de multiculturalisme ; aussi bien les impacts en faveur que les éventuels freins. Il s’agira dans la troisième partie de notre travail de présenter un cas pratique de la place qu’occupentla culture et encore plus la culture de l’entreprise dans un contexte d’internationalisation. Nous aborderons enfin une analyse synthèse personnelle de la problématique avant de conclure.
CULTURE ET INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES Page 1

08 Décembre 2010

I-

DEFINITIONS DES CONCEPTS

Avant tout propos, il convient de préciser les différentes notions utiles au développement denotre travail. Nous définirons tout d’abord la culture dans différentes applications puis, il s’agira pour nous de développer dans une certaine mesure le thème « internationalisation ».

I-1

LA NOTION DE CULTURE

Le concept de culture est d’origine anthropologique. L’anthropologie est une science qui étudie l’homme en tant qu’être transformé par la culture. Herskovits définit la culture ainsi« la culture est ce qui, dans le milieu, est dû à l’homme ». Lorsque l’individu entre dans une organisation, il est déjà porteur d’habitudes comportementales et de représentations mentales. [15] Le mot « culture » provient du latin « cultura » et apparaît en langue française vers la fin du XIIIème siècle désignant soit une pièce de terre cultivée, soit le culte religieux. Aujourd’hui, le terme «...
tracking img