Demonstration et argumentation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Démonstration et argumentation

L'argumentation est la manière de présenter et de disposer les arguments ; le terme désigne aussi l'ensemble des arguments qui résulte de cette présentation. En logique formelle, dans son sens technique, le mot « argument » indique une valeur déterminée, susceptible d'être substituée à une variable dans une fonction. Dans son sens usuel, l'argument est soitun raisonnement destiné à prouver ou à réfuter une proposition donnée, soit une raison avancée à l'appui d'une thèse où contre celle-ci. Dans ce sens, on opposera l'argument à la preuve, et l'argumentation à la démonstration. C'est uniquement dans ce cas que l'argumentation présente une spécificité méritant une étude particulière. L'étude de l'argumentation analysera les techniquesdiscursives permettant de provoquer ou d'accroître l'adhésion d'un auditoire aux thèses qu'on présente à son assentiment. Cette définition met en évidence ce qui différencie profondément l'argumentation de la démonstration. Une argumentation est debout dans la rencontre de personnes concrètes, sensées, capables de discuter avec intelligence et sérieux. Le seul souci de la démonstration, c’estcelui de sa rigueur, par contre, l’argumentation est bien plus complexe, elle doit prendre en compte la nature même de son auditoire. Ex. Le vendeur de mettre du beurre dans la poêle pour faire cuire une crêpe, afin de bien démontrer que la poêle ne colle jamais ! De la même manière, vous pouvez assister à une démonstration d’un nouveau logiciel, d’une crème à épiler, d’unouvre-boîte révolutionnaire, d’une nouvelle berline, d’un scaphandre, ou je ne sais quoi d’autre. Le public qui assiste à la « démonstration » attend d’être convaincu. Il l’est quand on lui démontre tout l’intérêt de l’usage de l’objet technique. Qu’on lui montre que l’échelle révolutionnaire A peut se transformer en escabeau, ou en tréteaux pour faire des travaux de peinture. Cet objet cumule en luitrois concepts en un seul et permet d’éviter d’acheter trois outils différents. Le public qui comprend le sens de la démonstration s’exclame : « Comme c’est ingénieux ! Comme c’est pratique ! Je vais en acheter une et en profiter pour repeindre le plafond de la cuisine » ! Si la démonstration en question aboutit, elle se conclut par l’acte de consommation qui lui correspond. Je fais un chèque pourcommander l’objet que j’ai vu au télé-achat ! Si les mathématiques ont longtemps exercé une fascination, ce n’est pas seulement en raison de la rigueur de la démonstration, mais aussi parce qu’elles semblaient être le seul domaine du savoir où la polémique était absente. Seulement, la faille, c’est que l’absolutisme que la science classique a cru trouver dans l’idéal de la mathesis universalisest tombé sous les coups très sévères des mathématiciens eux-mêmes. Tout lycéen sait que la géométrie est une discipline déductive. Tout lycéen a appris au cours de ses études qu’elle se différencie des sciences de la Nature, telles que la physique et la biologie. Dans les sciences de la Nature, en effet, la théorie reste dépendante, quant à sa véracité, de l’expérimentation et del’observation. Si la théorie est œuvre de l’esprit, la preuve doit venir des faits. A l’inverse, ce qui fait le succès de la géométrie, c’est la méthode axiomatique utilisée depuis Euclide, méthode par laquelle on peut démontrer des théorèmes en utilisant uniquement la logique et des axiomes de base. Un exemple célèbre est le fameux : Par deux points, on ne peut mener qu’une droite. Ce qui est remarquable,c’est que dans la démonstration, on se passe de toute vérification par l’expérience. Dans le théorème qui montre que les trois angles du triangle font deux droits, une fois que nous disposons de la démonstration, il est inutile prendre un rapporteur pour vérifier tous les triangles qui existent pour savoir s’ils forment deux droits. Le côté évident des axiomes, allié à la démarche implacable...
tracking img