Desire manque philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1486 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 17 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Philosophie : Ne désire-t-on que ce dont on manque ?


Le désir est un lieu connu de tous, nous avons tous ressenti des désirs sachant ou pas les nommés ainsi. Le désir de la même façon que le manque est un des sujets qui ont suscité l’intérêt de nombreux penseurs tel que Freud, Spinoza et bien sur Platon. Le besoin est difficile de dissocier du manque dans nos vie commune,néanmoins nous faisons bien la différence entre ce qui est un besoin est ce qu’est un désir, ceci étant probablement le fruit de la pensée de… qui s’est véritablement inclus dans notre pensée contemporaine. Nous serions amenés, si nous voulions, justifier nos désirs comme de simples réponses à des manques, sous entendu nécessaires, à proposer une réponse affirmative à la question posés ci-dessus.Néanmoins il faut extirper de cette question toutes les notions sous-jacentes, ainsi qu’y apposer une véritable réflexion pour ne pas aller à une réponse trop évidente qui témoignerait d’une trop faible capacité de penser.

La question posant sur deux grands ensembles rassemblés sous les mots de « Désir » et de « Manque », il faut en effet les définir, sans oublier l’article « Que » incluant unenotion supplémentaire à la question posé. Si la question : « Ne désire-t-on que ce dont on manque ? » est une hypothèse à elle seul il en émane une problématique qu’est celle de la différence entre manque et désir. Si cette différence, nuance, nous semble évidente elle est néanmoins plus difficile à exprimer dans un raisonnement non pas exemplaire mais essentiel.
S’engager à définir le désir se «résume » à définir tout ce qui se rapporte au désir. Il y a dans le désir une notion de souffrance, c’est d’une souffrance que naît le désir, ou du moins il se rapporte à une souffrance. Il faut aussi incorporer la notion d’interdit ou d’inaccessibilité dans le désir, ainsi comme le dit Freud : « Le désir naît dans l’interdit ». On peut néanmoins envisager le désir comme un « appétit » dans lesens de appetitus qui au sens plus large désigne le fait de se porter vers quelque et chose et dès lors le désir, puisque propre à l’homme, apparaît comme un moteur de l’homme, comme une aspiration au choses qu’il désire. La seule différence entre cet appetitus et le désir est que généralement le désir est l’appétit dont l’homme a conscience. Le désir est propre à l’homme, il est le propre del’homme. Spinoza assimile le désir comme l’effort, qu’il nomme conatus, de l’homme à persévérer dans sa propre condition d’être. Si le désir vise a sa propre satisfaction il n’en est pas, une fois satisfait, une chose pleine qui tend a perdurer il disparaît en se satisfaisant, en ça il se rapporte à un moteur inusable de l’homme.
Le « Que » de la question induit la notion d’exclusivité du rapport dumanque au désir apparentant les désirs à des manques tel qu’ils seraient semblables.
On perçoit souvent le manque, les manques, comme se rapportant à des besoins, il y a un aspect du besoin dans le manque. Le manque dans une considération plus pathologique se rapporte au besoin de l’être, qu’il soit physique ou psychique, de satisfaire un besoin, un manque, que l’on peut qualifier d’acquis enopposition au besoin naturel qui lui est inné. A cette vision pathologique du manque est souvent associer une souffrance. Il semble néanmoins difficile de dissocier le manque de ce que l’on ne possède pas, car dans l’autre sens ce que l’on ne possède pas se rapporte à ce dont on ne manque pas.

De fait on ne peut désirer ce qu’on possède déjà car le désir, par définition, disparaît dès lors qu’il sesatisfait. Le manque aborde le même principe de fait on ne peut manquer de ce dont on a déjà possession. Dès lors les choses sur lesquels se portent désir et manque sont du même ordre, elles ne sont pas en possession du sujet. Le désir peut aussi être rapporté à un manque qui se porte éternellement sur de nouveaux objets de convoitise.
On peut comparer le désir à un manque régit par le...
tracking img