Devoir 3 anglais bts com' cned

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 1

Ce document est un article, le titre est «Online social networking: for better or worse».
Il traite des réseaux sociaux sur internet, il aborde leurs aspects positifs et négatifs. Il y a cinq parties : les utilisateurs des réseaux sociaux, une définition de Twitter , une présentation de 2.0, les réseaux sociaux et le monde du travail, et l’utilisation des réseaux sociaux par lespetites entreprises.

Le document débute par une constatation: Les réseaux sociaux en ligne de l’ampleur, grâce à leur facilité d’utilisation et leur sécurité.
Ces réseaux sociaux sont utilisés par un large panel d’internautes, de toutes nationalités, de tout âges, de toutes professions. Facebook est le réseau social le plus utilisé avec pus de 350 millions d’utilisateurs.

Twitter n’est pas enreste, il s’agit d’un outil de réseau social et de microblogging qui permet à ses 4,3 millions d’utilisateurs d’envoyer des messages brefs par internet.

Des projets se mettent en place destinés aux entreprises comme 2.0, un réseau qui permettrait aux professionnels de communiquer et d’accéder à des opportunités de carrière.

Mais dans le monde de l’entreprise les réseaux sociaux n’ont pastoujours une bonne image, d’après «IT company Morse» l’utilisation de ces réseaux sociaux au travail couterait 1,4 milliards de livres à l’économie britannique en perte de productivité.
Une autre crainte est la divulgation d’informations privées des entreprises.
C’est pour cela que certaines bloquent l’accès aux réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sur le lieu de travail.
Cependant lesentreprises peuvent utiliser les réseaux sociaux dans leur recherche d’employés par exemple.

Le document fini en parlant des réseaux sociaux et des petites entreprises, ces premiers peuvent s’avérer très utiles, en matière de promotion, de publicité, pour des entreprises qui n’ont pas de gros moyens financier.
Mais d’après un sondage très peu de petites entreprises utilisent cet outil decommunication.

En conclusion, les réseaux sociaux sont notre avenir avec toutes leur possibilité, mais il y a toujours le revers de la médaille.

Ce document est composé de deux parties : «Sociable Type» et «Who will be my friend ?», il s’agit de statistiques comparant plusieurs pays et plusieurs site de réseaux sociaux en ligne.

Le premier traite du temps passé sur les sites de réseaux sociaux enoctobre 2009, l’Australie, la Grande-Bretagne et l’Italie sont en tête avec près de 7 heures par utilisateur. Les derniers sont le Japon, la France et l’Allemagne avec environ 3 heures par utilisateur.

Le deuxième traite du nombre de visiteurs des réseaux sociaux pour le mois d’octobre 2009. Facebook est devant tous les autres sites avec environ 420 millions de visiteurs, Windows live est endeuxième position avec près de 170 millions de visiteurs. Les derniers du classement sont DeviantART et Linkedin avec 30 millions de visiteurs pour ce mois d’octobre 2009.

En conclusion, on constate la domination de Facebook sur le monde des réseaux sociaux en ligne. En ce qui concerne les heures passées sur ces sites, les écarts ne sont pas énormes entre les pays.

Ce document est la paged’accueil du site internet de Power Electric, mise à jour le 1er décembre 2010. Il s’agit également d’un bulletin d’actualité ou le représentant des médias sociaux, José Marquez explique les actions et les nouveautés de Power Electric. Il aborde tout d’abord les subventions accordées aux écoles par Power Electric, l’utilisation de Twitter dans leur démarche et des difficultés liées à l’hiver.

PowerElectric subventionne des programmes dans les écoles locales pour aborder les thèmes liés à l’énergie. Il s’agit de sensibiliser les jeunes à ses questions.

Power Electric invite ses clients à se connecter sur Twitter avec eux.
Pour eux Twitter est un excellent réseaux social qui permet à leur clientèle de communiquer simplement.

Le dernier point abordé est les difficultés rencontrés par...
tracking img