Devoir marketing partie distribution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1206 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Madame Thuret |
TP 1O |
Partie Distribution |

Jenitha ABNER25/03/2011 |

Analyser le développement des enseignes de distribution à l’étranger → Le cas de la Roumanie

* Voici les opportunités qui favorisent l’émergence de la grande distribution en Roumanie :

* Le retournement de la croissance

* L’arrivée accrue des capitaux envoyés par une diaspora plus étoffée.* La démographie : 15 villes avec plus de 200 000 habitants : assurance d’une demande fiable.

* Une classe moyenne qui est de plus en plus consommatrice.

* Le comportement des roumains : ils aiment dépenser et se faire plaisir dés qu’ils peuvent.

* Les consommateurs apprécient une forme de distribution qui constitue une véritable nouveauté.

* Les concurrents directs desenseignes françaises sont les suivants :

* Cora : une enseigne belge d’hypermarché de taille euro régionale du groupe Louis Delhaize comprenant 59 hypermarchés en France, une dizaine au Belgique et au Luxembourg. Elle fut créée en 1969 (sous l’enseigne Carrefour). Son positionnement d’enseigne est la qualité tournée vers le client « Cora et moi, la confiance est là ».

* Metro : groupe dedistribution allemand spécialisé notamment dans la vente en gros aux professionnels. Il est présent dans 31 pays. 4ème groupe mondial de distribution. L’activité principale est le Cash and carry.

* Profit : enseigne belge de supermarché.

* Pour favoriser l’acte d’achat, les mesures prises par Carrefour sont :

* Elle emploie majoritairement des roumains, ce qui favorise l’emploiedans ce pays.

* Elle a également mis en place une politique de services notamment fondée sur le développement du crédit.

* Elle met en avant, ensuite, quelques 60 000 références à 90% issues d’un approvisionnement local.

* Enfin, elle adopte une politique de prix bas et de produit frais de qualité.

Carrefour a su créer une nouvelle forme de distribution. Et elle a joué surla notion du rapport qualité-prix.
* Pour les raisons suivantes :
* La consommation allemande est bien morne
* L’épargne des allemands a augmenté au détriment de la consommation.
* Les allemands ont toujours privilégié le prix dans leurs achats alimentaires
* La VAD allemande permet de consommer sans bouger

L’émergence du hard discount →Le cas de l’Allemagne

* Voiciles formes de commerce qui sont davantage développées en Allemagne qu’en France :
* Premièrement, le hard discount qui connaît un prodigieux succès dans ce pays. Cette distribution massive à bas prix totalise aujourd’hui 40% des ventes du secteur de l’alimentaire.
* Ensuite, on trouve des petits magasins indépendants notamment pour effectuer de petits achats.
* La vente à distance estun fleuron de la distribution en Allemagne notamment avec le commerce électronique qui représente 20% du chiffre d’affaires de la VAD.

Forme de commerce | Opportunités | Menaces |
Indépendant | * Ces petits magasins indépendants sont présents dans les centres-villes. * Les acheteurs passent assez régulièrement. * Les consommateurs y trouvent une sélection de produits pointus. *Grande liberté d’action pour le commerçant * Rapidité de décisions et d’adaptation aux demandes des clients dans la zone de chalandise | * Les consommateurs ne réalisent que des petits achats. * Effectif réduit * Faibles volumes traités qui limitent sa capacité de négociation à l’achat réduisant les marges de manœuvre en matière de fixation du prix de vente. |
Associé | * Forcecommerciale en négociation associé * Un large choix de produits à prix bas * Accorde l’exclusivité territoriale au franchisé * Potentiel de communication groupée * Proximité grâce à l’autonomie | * Respecter la politique commerciale du franchiseur * Remontées des informations inerties liées aux segmentations managériales * Développement plus aléatoire |
Intégré | * Surface de vente...
tracking img