Diaspora juive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Diaspora juive
Le terme de « diaspora » est un mot grec ancien qui signifie « dispersion ». Ce mot a été récemment adopté dans beaucoup d’autres langues. Le sort de son usage est probablement dû au fait qu’à l’origine il embrassait la dispersion des établissements helléniques autour de la Méditerranée depuis des temps anciens.
Aujourd’hui ce concept est largement utilisé pour décrire etexpliquer l’existence de différents diasporas (chinoise, grecque, russe, noire…). Ce terme suscite des débats et des réactions souvent diverses et contradictoires, car l’exégèse de ce concept ainsi que son histoire diffère selon les chercheurs. La définition du mot renvoie soit à la perte du territoire d’origine préalable, soit à la dispersion des populations sur des pays différents.
Dans uneperspective plus générale le terme de « diaspora » recouvre des peuples qui se trouvant dans un état d’éparpillement sur plusieurs territoires, conservent ou essaient de conserver, de maintenir ou de reconstruire par différents moyens leurs propres, une certaine cohésion sociale et culturelle. Ce maintient se fait en rapport avec les diverses communautés, mais surtout avec la terre d’origine. L’attachementà la perpétuation des traditions, des modes de vie et de la culture sociale est dans la plupart des cas dû à l’existence d’une religion ainsi qu’à des lieux saints dans le pays d’origine historique.
Au XX siècle le phénomène de « diaspora » s’est généralisé. Son sens devient plus étroit et plus large à la fois.
Plus étroit car il peut désigner aujourd’hui simplement des populations migrantesvivant hors du centre originel. Affirmer cette logique c’est parler aujourd’hui de l’existence d’une multitude de diasporas, puisqu’il est difficile de trouver à l’heure actuelle une nation dont au moins une partie très minoritaire n’ait pas subi le processus de migration. Dans ce contexte on pourrait citer les diasporas de « l’ère moderne » D. Helly : la diaspora serbe, croate, haïtienne,japonaise, ukrainienne, turque ou anglaise.
Certains intellectuels tentent de montrer le danger auquel est soumis aujourd’hui ce terme, car selon eux il est « vidé de toute signification sociologique propre et réintégré dans le discours sur la nation ».
Si on s’intéresse à la définition de ce concept par d’autres chercheurs on se rend compte que la signification qui lui est attribué est beaucoup pluslarge et exigeante à la fois. De ce point de vue on pourrait douter de l’existence d’un tel nombre de diasporas.
En effet pour parler du phénomène de diaspora il faudrait pouvoir décliner des caractéristiques qui lui soient propres, c'est-à-dire : une mémoire collective et une conscience d’une condition sociale incertaine, instable et en même temps l’intention et la détermination d’écarter et delutter contre cette situation ; la transmission de la mémoire collective par l’intermédiaire de diverses institutions comme les associations, les instances religieuses, la presse. La possibilité de multiplier les réseaux d’expression culturelle et de trouver les moyens pour établir des contacts et des liens forts entre ces différents réseaux de sorte à créer des véritables foyers.
G. Prevalakis dansl’introduction au chapitre Les diasporas dans la politique mondiale de l’ouvrage « Les réseaux des Diasporas » met l’accent sur l’importance du concept de réseau qui selon lui est essentiel et inéluctable dans la constitution d’une diaspora. « Le simple fait de dissémination ne suffit pas ». Sachant que la préservation de la tradition est au centre de ce phénomène, les collectivités ne peuventl’entretenir et la transmettre que par le contact qu’elles entretiennent entre elles.
Pour G. Prevalakis c’est là que le terme de réseau rentre en jeu, car permet de distinguer une diaspora d’une simple communauté d’émigrés. Selon lui, pour parler de diaspora il faut qu’une ethnie ait réussi à survivre étant dispersée sur différents territoires pendant plusieurs générations. Aujourd’hui il est...
tracking img