Discours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Excellence Monsieur le Président de MPR, Excellences Mesdames et Messieurs les cadres du partie, Mesdames et Messieurs les invités Chers camarades de MPR, La Présidente de la commission des jeunes duMPR, m’a honoré de prendre la parole en son nom, et au nom de tous les jeunes du partie, en ce jour mémorable de commémoration du 51eme anniversaire de l’indépendance de notre pays, la Mauritanie.J’éprouve une très grande fierté, à me présenter, aujourd’hui, devant vous, illustres compatriote mauritaniens. Mon propos ira dans la logique des préoccupations qui nous incombent en temps jeunes de cepays. Les besoins et les défaillances sont vite révélés par une telle situation. Cependant, l'éventuel aridité des chiffres projette parfois une

impression de détachement et d'artifice face à unesituation de pauvreté qui annihile les aspirations et les ambitions de franges considérables de la population, et touche plus particulièrement les jeunes. La réalité dont nous sommes saisis est dure,douloureuse, et souvent impitoyable. Quand l'emploi déserte, quand la pauvreté progresse, ce sont les jeunes qui sont plus atteints dans leur dignité, qui sont fauchés dans leur élan, et qui sontconfrontés de la pire manière qui soit, aux interrogations sur le sens même de la vie. C'est avec ces préoccupations, présentes à l'esprit, que je vous avancerai les vues sur les questions qui nous hante,nous jeunes. La pauvreté sous toutes ces formes constitue la plus grave menace pour la paix, la démocratie, les droits de l'homme et l'environnement. C'est même une bombe à retardement contre l'essencemême de la liberté. Mais elle peut être vaincue et nous avons entre les mains les outils essentiels pour le faire. Il nous faut avoir le

courage et la volonté de les utiliser correctement et defaçon ciblée. Mesdames et Messieurs, veuillez constater avec moi ces chiffres alarmant pour ne pas dire désolant. Sur les 3 millions habitants qui vivent sur notre pays, les 2 /4 ont un revenu...
tracking img