Dissert'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (521 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rationnel:

Rationnel, vient de ratio qui signifie calcul, au sens de compte. => bien compter, bien calculer, bien enchaîner, bien ajuster (moyens bien ajustés à une fin).

D'où, prévisible: 5+ 3 permet de prévoir 8.

Économie = rationalisation = délocalisation.

Est rationnel ce qui peut être exprimé ou remplacé par des nombres entiers ou des nombres fractionnaires: ce qui estnumériquement exprimable.

Le triomphe du rationnel c'est le mécanisme déterministe: l'horloge.
Il s'agit dans tous les cas d'un chemin déductif qui ajuste parfaitement les moyens à une fin au point depouvoir être identifié avec un enchaînement de rouages.

Le rationnel se préoccupe peu de la fin et pour lui, la fin justifie les moyens. Il faut donc, dans ce cas, que l'expérience se plie auformalisme ou soit exclue . Le rationnel est un système d'exclusion chaque fois que l'expérience manifeste une incertitude ou l'émergence d'une liberté: ce qui est exclu c'est la qualité d'un acte quis'accomplit, qui ne se définit pas.

Le rationnel, parce qu'il est aveugle finit par être seul.

Raisonnable:

Raisonnable: conforme à la raison pratique, au devoir, à la morale (point de vue del'universel) => libre par rapport aux appétits => qui perçoit les limites du rationnel et s'ouvre au qualitatif => pour qui la fin ne justifie pas les moyens => soucieux de respecter les personnes,qui sait distinguer morale et éthique => Qui ajuste son comportement à l'universel et aussi aux circonstances particulières, dans la mesure du possible.

Est raisonnable ce qui obéit aux exigencesde la raison pratique. Cela pose le problème moral: la raison nous pousse à nous élever vers l'idée de liberté c'est à dire vers "l'indépendance de la volonté par rapport à la contrainte des penchantsde la sensibilité" (Kant). Le rationnel n'est donc pas toujours raisonnable: l'ajustement des moyens à une fin ne valorise pas la fin.

C'est le devoir qui valorise la fin (revoir: l'impératif...
tracking img