Dissertation de philosophie : l'artiste copie-t-il le réel?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’artiste copie-t-il le réel ?

L’homme dispose naturellement d’une tendance à l’imitation. En effet, au chapitre 4 de la Poétique, Aristote explique que l’enfant apprend et se construit à travers l’imitation. De même, contempler une représentation est un plaisir et répond à une soif d’érudition de l’homme. Or, quand bien même l’artiste imite, peut-on considérer qu’il copie le réel ? Ledessein de tout artiste et de présenter sa vision du monde et de faire partager une émotion, qu’il soit peintre, dramaturge, poète ou compositeur. Cependant, pour le spectateur ou l’auditeur, accéder au réel par sa copie semble paradoxal, puisque le terme même de copie, qui est un double factice, implique une notion d’illusion. Alors, si le but de l’artiste n’est pas de réaliser un simulacre, celasignifie qu’il a quelque chose à nous apprendre sur la réalité. En quoi la démarche artistique permet-elle d’accéder au réel?
Dans un premier temps, nous analyser le rapport au réel qu’a l’artiste, ainsi que le terme de mimésis. Ensuite, nous étudierons la dualité inhérente à toute réalisation artistique entre l’objet imité et l’œuvre. De là, nous admettrons qu’un compromis est nécessaire dans lareprésentation du réel : il convient de transformer l’apparence pour faire parler le réel.

Pour mieux comprendre l’ambiguïté qu’il y a entre le réel et l’art, nous allons premièrement étudier le statut de l’artiste, ses moyens de représentation et l’accès au réel qui semble illusoire.
La production artistique ne consiste pas à une simple « imitation de la nature » comme le veut la définitionla plus souvent donnée. Mais, l’artiste est plutôt d’un homme qui, selon Bergson dans Mélanges, « voit mieux que les autres ». Il faut comprendre en cela que le commun des mortels n’a pas accès à l’essence même des choses, mais à des « conventions interposés ». Si je regarde un stylo, je n’y vois pas l’objet en lui-même mais les « signes conventionnels » qui me permettent de l’identifier. Alors,l’artiste pose un regard sur une réalité « nue et sans voile ». En cela, son art est un médiateur entre l’homme et le réel.

La démarche artistique de représentation de la nature se fait par la mimésis. Il y a trois façons de représenter le réel, au moyen des différentes disciplines artistiques. Premièrement la production d’une image ressemblante de la réalité, qui prend comme modèle unélément extérieur. Deuxièmement, la représentation d’une action, d’un mouvement, et dans ce cas-là, le théâtre est le paradigme pour penser l’imitation. Pour ces deux options, on parle de Natura naturata. Troisièmement, il s’agit d’imiter l’acte de création de la nature lui-même pour effectuer une représentation. En ce sens, l’artiste imite la nature dans le sens où il reprend son processus, onparle alors de Natura naturans, ceci étant liée au contexte théologique et philosophie du Moyen-Âge à la renaissance.

Ainsi l’artiste pourrait disposer de la mimésis pour imiter et représenter le réel. Mais son accès semble plus complexe. Dans le Sophiste, l’art est conçu comme un mode de reproduction d’une apparence, et non du réel. Pour cause, Platon parle du 3e degré d’éloignement de laréalité. L’image artistique est d’après lui doublement inadéquate : ce qui est représenté par l’artiste n’est pas l’être (l’eidos, l’idée de l’objet) qui est le premier degré de réalité, mais l’étant, l’objet même, qui est le second degré du réel. En effet, le philosophe affirme que l’idée du lit, son concept, est le premier niveau de réalité, et le lit le second niveau, sa manifestation concrète.Alors, lorsque le peintre pose son chevalet devant le lit et le représente au moyen de traits et de couleurs, cela constitue un troisième niveau d’éloignement : l’imitation. Ainsi, l’artiste ne copie pas le réel même mais sa forme concrète. Cela implique un éloignement et donc, la notion de « copier le réel » à proprement dit est incorrecte car nous n’y avons pas accès directement, puisque le...
tracking img