Dissertation : la peinture sociale de don juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Né à Paris en 1622, Jean-Baptiste Poquelin, fils du tapissier du roi Jean Poquelin, devait hériter de la charge de son père. Mais il choisira une vie différente, se faisant comédien, fondant avec l’actrice Madeleine Béjart la troupe de l’Illustre Théâtre et prenant pour pseudonyme Molière.

En 1664, sa pièce Tartuffe est censurée. Pour nourrir sa troupe, il écrit en l’espace de deux mois DomJuan (1665) qui, malgré le succès qu’il rencontra, ne fut joué que 15 fois à cause notamment de son « impiété ». Reprise sur scène au XIXème siècle, elle est aujourd’hui reconnue comme un chef d’œuvre du théâtre français.

Il s’agit de l’histoire d’un noble sicilien et libertin à l’excès qui, tout au long de la pièce, reçoit différents signes du mécontentement divin avant que celui-ci le happedans les flammes de l’enfer. L’une des grandes caractéristiques de l’œuvre de Molière réside dans la peinture sociale faîte par l’auteur. En effet, se croisent dans Dom Juan aussi bien les nobles, les bourgeois, les serviteurs mais aussi les paysans et les plus pauvres.

Aussi pouvons-nous nous demander comment Molière s’y prend-il pour peindre la société au travers de sa pièce ?

Nousverrons dans un premier temps la peinture de la noblesse, avant de porter notre attention sur la satire de la bourgeoisie pour enfin remarquer la représentation contrastée du peuple.



Dans cette pièce, la noblesse se caractérise par l’attitude de personnages tels que le héros, Dom Juan, son père, Dom Louis, son épouse, Done Elvire et les frères de celle-ci, Dom Carlos et Dom Alonse. Cettediversité de protagonistes nous propose différentes approches de cette classe sociale.

Dom Juan est un libertin. Il ne respecte pas les codes tels que nous le montre la deuxième scène de l’Acte III où il propose de donner un louis d’or à un pauvre si celui-ci blasphème. Ce chantage met en évidence le vœu de l’auteur de créer un personnage contre-nature qui s’oppose à celui de Done Elvire, sonépouse délaissée. Celle-ci est détentrice de valeurs morales. Elle est pour le respect de la Femme et possède le sens de l’honneur comme nous l’indique l’Acte III où elle envoie ses frères tuer Dom Juan pour laver l’honneur de sa famille. A la scène 6 de l’Acte IV, son comportement change radicalement. Elle n’est alors plus la femme voulant faire justice mais la messagère du courroux divin. Le Cielest alors le représentant des valeurs à adopter (« Le Ciel a banni de mon âme toutes ces indignes ardeurs que je sentais pour vous », « vos offenses ont épuisé sa miséricorde »). Ainsi cette femme, par sa droiture, son intégrité, sa foi en ses principes et sa piété est l’opposée de Dom Juan et représente une noblesse d’honneur.

Le héros est « un épouseur à toutes mains », qui se rit aussi biende l’amour que les femmes lui portent, que de la religion et du mariage qui n’est autre qu’un pacte passé devant Dieu. Pour lui, passer sa vie avec une même épouse serait-ce priver des plaisirs de la vie tandis que les couvents lui paraissent comme un lieu où les femmes lui sont interdites, ce qui attise son envie (il a en effet enlevé Done Elvire d’un couvent). Son père, Dom Louis semble serattacher dans son attitude à Done Elvire puisque comme elle, il vient trouver son fils pour lui faire changer de comportement. Sans succès puisque comme pour M. Dimanche pour qui il n’a pas payé ses créances, Dom Juan utilise la séduction et l’hypocrisie pour manipuler ceux qui tentent de s’opposer à lui. De ce fait, il ne semble ni respecter ses engagements (créances), ni même sa famille (son père).En outre, en plus de blasphémer, il va jusqu’à railler les morts comme nous l’indique la scène 5 de l’Acte III où il propose à sa victime, le Commandeur, de venir souper chez lui. De plus, Dom Juan n’a aucun remord à manipuler Charlotte et Mathurine, deux paysannes qui l’ont pourtant sauvé de la mort.

Pour ce qui est des frères de Done Elvire, ceux-ci nous montre un bel exemple de loyauté et...
tracking img