Dissertation - le roman naturalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1239 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DUNIÉ Sandy
1°ES
DISSERTATION – LA CURÉE
Sujet n°10 p 438

Les livres fantastique, par exemple, ont pour première fonction de distraire le lecteur et de le faire voyager dans un autre monde, un monde merveilleux. Le naturalisme au contraire nous reflète la réalité et ses cotés obscurs. On peut se demander si les livres doivent distraire le lecteur de sa vie quotidienne ou au contraire porterun regard sans complaisance sur le réel? Les livres nous permettent en effet de nous évader mais le naturalisme qualifié d'immonde est lui aussi source de distraction.

Imaginez un instant, nous somme un dimanche après-midi. C'est l'hiver, il pleut dehors. Cette semaine vous avez acheté le tous dernier livre de votre auteur préféré. Vous vous installez bien au chaud sous la couette ou alors aucoin de la cheminé dans un gros fauteuil. Vous avez attendu toute la semaine pour le lire. Voulant avoir le temps, être tranquille, avec des heures devant soit. C'est donc le moment. Confortablement installé vous ouvrez ce livre et attaquez les premières pages. Au fur et à mesure que les heures passent les pages filent. Puis c'est comme si vous n'étiez plus de ce monde. En effet vous êtes rentrédans ce livre qui vous plait et vous ressentez un sentiment d'évasion, de découverte, de distraction.
N'importe quelle littérature a le don pour nous permettre de nous évader. Nous évader d'un quotidien qui n'est pas toujours rose, de la routine, des ennuis et des problèmes de la vie. Cela en laissant aller sa pensée, son imagination. Rien de tel pour oublier les tracas quotidien qu'un bonbouquin distrayant qui nous amuse, nous fait rire. Une pièce de théâtre comme Les fourberies de Scapin par exemple! La litterature nous permet aussi de s'identifier aux personnages ou alors aux situations. Nous nous glissons dans la peau d'un autre, nous vivons ses expériences qui peuvent parfois être impossible dans la réalité. Ou bien au contraire des expériences que nous connaissons, que nous avonsdéjà vécu. Ce qui facilite l'identification. En effet qui ne c'est pas au moins une foi identifié à un personnage? Qu'il soit fictif, comme Harry Potter le jeune magicien de J.K Rowling qui a certainement dut inspirer quelques jeunes hommes. Ou bien aventurier pour que l'on puisse vivre quelques folles aventures surréalistes. Ou encore un personnage romantique, toute femme cachant un brin desensibilité aime à lire de belles histoires à l'eau de rose. Et pouvoir par la même occasion les vivre intérieurement, en s'identifiant par exemple à Miss Élisabeth Bennet et son histoire d'amour avec Mr Darcy dans le roman Orgueil et Préjugés de Jane Austen.
Certaines littératures ont toutefois fait l'objet de critiques sévère et on été identifié comme littérature « immonde » En effet les premiersromans naturalistes n'ont pas manqué d'être la cible de multiples reproches scandalisés. Le naturalisme est un mouvement littéraire de la fin du XIX° siècle. Le romancier a pour mission de peindre objectivement l'homme et la société et intègre l'histoire des personnages dans le cours général de l'histoire contemporaine. Il n'exclut la description d'aucune classe sociale et d'aucun milieu. Ce terme« naturalisme » vient de la même observation minutieuse entre un écrivain et un scientifique. On pourrait dire que le naturalisme est la transfiguration de la laideur car le romancier va transposer le coté obscur et « laid » de la réalité dans ses romans. Le point de vue naturaliste et qu'il faut tout montrer, que ce soit la mort, la vie, le mariage, l'inceste, la classe ouvrière, la classebourgeoise.

Nous pouvons donc imaginer que ces critiques ce sont forcement attaqué au chef de fil de ce mouvement: Émile Zola. Dans sa série de romans les Rougon Macquart Zola s'attaque à la société impériale. Certains qualifie ces romans d'immonde d'autres disent que c'est « une fanfaronnade de cochonneries » ou encore un « étalage de sensualité et de bestialité ». Beaucoup se montre donc très...
tracking img