Dissertation. sartre; sur cette terre qui saigne, toute joie est obscène et les gens heureux sont seuls.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"Sur cette terre qui saigne, toute joie est obscène et les gens heureux sont seuls."

La vie est constituée de bons et de mauvais moments et il faut toutefois se construire avec. La plupart du temps, nous nous plaignons de notre situation mais en regardant plus loin, on peut s’apercevoir que l’herbe n’est pas nécessairement plus verte ailleurs. Être heureux serait donc abject face à tous cesfléaux, comme l’a dit Jean-Paul Sartre : « Sur cette terre qui saigne, toute joie est obscène et les gens heureux sont seuls. »
Notre terre, aussi majestueuse et accueillante qu’elle soit, est, par la faute de l’homme en train de se dégrader. Celui-ci fait place à ses intérêts personnels, avant de s’inquiéter de l’environnement.
L’économie pèse lourd dans la balance et souvent les litiges sepassent entre économistes et écologistes. Les pays en voie de développement se retrouvent exploités par les pays riches de plus en plus exigeants et ils acceptent cette situation, pour peu qu’elle leur rapporte de l’argent. Néanmoins, le développement du commerce international, la mondialisation, généralement perçue comme négative possède peut-être quelques avantages. Elle crée de l’emploi, produit dela concurrence supplémentaire et donc les produits tendront vers une meilleure qualité et un plus vaste panel de choix.
Les relations entre les êtres humains ne sont donc pas au meilleur de leur forme. Une discrimination se fait entre les pays développés et ceux qui ne le sont pas. Socialement, la violence reste présente. Des meurtres, des viols, des kidnappings sont commis chaque jour ennombre. Une grande partie des famines sont produites par l’homme lui-même et par pur intérêt. Des états dictateurs subsistent encore. De plus, on assiste encore, après deux guerres mondiales, à de nombreux conflits entre pays. Les causes de ces litiges sont dues principalement à l’argent et à l’or noir. Mais cette thèse doit être nuancée. Bien évidemment, ce n’est pas tous les hommes qui commettent desactes répréhensibles. Certains, au contraire, émettent des solutions louables, par exemple la création de la Convention européenne des droits de l'homme entrée en vigueur en 1953, dont le but est de protéger l’homme et ses droits fondamentaux. A l’heure actuelle, Barack Obama a mis fin aux opérations de combat américaines en Irak. Malgré tout cela, nous sommes tout de même bien loin d’une paixmondiale.
D’un point de vue plus poétique, mais tout de même bien existant, notre terre saigne. A travers les écoulements de lave des volcans et des pluies torrentielles qui s’abattent parfois et détruisent des familles, des villages entiers. Notre terre semble souffrir. Tout d’abord, on constate un réchauffement climatique et les catastrophes naturelles se font de plus en plus fréquentes. On nesait pas vraiment si l’homme y est pour quelque chose mais il ne faut pas se leurrer, les gaz à effet de serre sont rejetés dans l’atmosphère par les hommes et ce sont eux qui modifient les températures moyennes. Cependant, les habitants de cette terre songent tout de même à réparer leurs dégâts, même s’il est peut être déjà trop tard. Bon nombre s’activent à chercher des solutions et tout le mondeest sollicité. C’est la mode, d’être écolo. Il faut réduire ses consommations en énergies et éviter d’utiliser des sacs plastiques. Chacun y met du sien dans le but d’obtenir un résultat global. De nouvelles technologies, de nouvelles matières, de nouveaux carburants, plusieurs belles réussites déjà mais la terre continue de saigner et nous ne sommes pas près de stopper l’hémorragie.
Après toutça, peut-on réellement se plaire dans ce monde ? On pourrait finir par se demander si ce n’est pas immoral d’être heureux. Sartre le dit : « Toute joie est obscène ».
En effet, face à tous ces malheurs qu’on aperçoit par le biais des journaux ou de nos télévisions, on ne sait pas quelle est la manière la plus convenable de réagir. Le bonheur qu’on peut éprouver semble tout à coup égoïste. Que...
tracking img