Dissertations et commentaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (709 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposition organisée par la Rmn et l’Art Institute of Chicago, réalisée avec la collaboration du musée du Louvre, du musée de Cluny – musée national du Moyen Age et du musée national de laRenaissance, château d’Ecouen, avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.
Elle sera présentée à l’Art Institute of Chicago, du 26 février au 29 mai 2011. L’exposition est réaliséeavec le soutien exclusif de State Street

Il s’agit de la première manifestation d’envergure consacrée à la période charnière constituée par les règnes de Charles VIII (1483-1498) et de Louis XII(1498-1515), dominée par la personnalité d’Anne de Bretagne, épouse successivement de ces deux rois.

Époque de reprise économique, de croissance démographique, d’ambitions territoriales avec lesfameuses guerres d’Italie, et d’un développement culturel placé sous le signe de l’humanisme, ce fut surtout un temps d’épanouissement comme de contrastes sur le plan artistique. Néanmoins ces mouvementsrestent souvent ignorés, à tel point que la plupart des ouvrages consacrés à l’art européen de la période ne mentionnent pas ou peu la France.

A travers plus de 200 œuvres magistrales et grâce à desétudes récentes, l’exposition permet donc de brosser un tableau plus juste de ce moment où la France se trouve à la croisée de nombreux chemins, tout en interrogeant les notions de tradition et demouvement, de continuité et de rupture.

Trois axes structurent l’exposition, permettant d’approcher au plus près et sous différentes facettes la création artistique de cette période :
Aux sources dela création : clients et artistes Cette première section montre comment la rencontre entre amateurs d’art et artistes a été source de création. La France des années 1483-1515 se distingue par le nombreet la diversité des milieux artistiques fruits de ces rencontres, en une période où la capitale politique n’est pas la seule capitale culturelle mais où, au contraire, s’observe un foisonnement...
tracking img