Doc pdf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (504 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La souveraineté, du latin médiéval superanus, qui dérive du latin classique superus « supérieur », est le droit exclusif d'exercer l'autorité politique sur une zone géographique ou un groupe depeuples. Le concept de souveraineté émerge pour la première fois avec Jean Bodin, un jurisconsulte (consultant en droit) français, dans les six livres de la République (1576). La souveraineté sert depilier à l'analyse de l'Etat et constitue le critère de distinction des différentes formes de gouvernement qu'il décrit. La notion de souveraineté peut avoir plusieurs significations.

1. Oppositionsentre souveraineté nationale et souveraineté populaire
A/ Théorie de la souveraineté
B/ Les modes d'exercices du pouvoir

2. Des modes de souveraineté contestés
A/ Critique historique del'opposition entre souveraineté populaire et nationale
B/ Détermination du titulaire de la souveraineté
Extrait du document:
On peut constater que les constitutions se succèdent et ne se réfèrent pas au mêmeprincipe de souveraineté. Jusqu'en 1791, les deux termes peuple et nation sont employés l'un pour l'autre. Le choix du système représentatif ne vient donc pas de la préférence pour le mot nation,mais, de la formule de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen de 1789 : « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation ». D'après la Constitution de 1791, le schémafonctionne bien puisqu'elle proclame bien que la souveraineté appartient à la nation et comporte toutes les règles que la doctrine rattache à ce principe : système représentatif, mandat représentatif,suffrage restreint. D'autres Constitutions comme la chartre de 1814 ne se réfèrent pourtant pas au principe de la souveraineté nationale. Par la suite, la Constitution de 1973 proclame que « lasouveraineté réside dans le peuple ». En plus du fait d'avoir été adoptées l'une après l'autre, la souveraineté nationale et la souveraineté populaire sont amenées à être mélangées, rigoureusement...
tracking img