Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1921 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Groupe : AIT BARA Anissa

AYAYDA Karima

LAHMAR Bilel

SAHBANI Firaz

TPE : La violence conjugale aujourd’hui en
France

Tout d’abord, voici une illustration de la violence conjugale : l’affaire de Bertrand Cantat. Une affaire importante qui a marqué l’actualité en 2003. Bertrand Cantat,chanteur du groupe Noir Désir condamné pour avoir causé la mort de sa compagne, l’actrice Marie Trintignant, lors d’un tournage de celle-ci à Vilnius, en Lituanie.
Il a été reconnu coupable de meurtre et condamné à huit ans de prison par le tribunal de Vilnius le 28 mars 2004.

La violence conjugale désigne des comportements agressifs et violents d’une personne à une autre, dans le cadre d’unerelation de couple. Ces comportements menacent de l’intégrité physique et psychique de la personne qui en est victime. La violence conjugale touche principalement les femmes même si il existe certain cas ou les hommes en sont victimes. En ce qui concerne les femmes, les chiffres sont alarmants car selon l’INSEE EN France 1 femme sur 10 est victime de violence conjugale. De plus, 1 femme meurt tous lestrois jours sous les coups de son conjoint. La violence conjugale se traduit sous différents aspects : physique, économique, psychologique et sexuel….

La violence conjugale, un phénomène complexe ?

Dans un premier temps, nous allons aborder les différentes formes de violences. Ensuite on s’intéressera plus particulièrement aux catégories sociales les plus concernées et enfin les moyensmis en place pour lutter contre ce fléau.

I / La violence conjugale de plus prés

Nous allons faire une approche plus approfondie de ce phénomène sociales en s’intéressant aux différentes formes mais aussi au fonctionnement de cette violence.

a) Les différentes formes de violences conjugales

Les violences conjugales ne se manifestent pas qu’à travers les coups .En effetcontrairement aux idées reçue, les violences conjugales ont des formes diverses : physique, économique, psychologique et sexuelle.

Une femme peut être atteint dans son intégrité physique : gifles, coups de poing, coups de pied, sévices, strangulations .Son conjoint peut avoir recours a tout objet lors de l’agression : Brûlure de cigarette, utilisation ou menace d’une armes telle que couteau, fusil,outil. Ainsi 200 000 femmes sont battues en France et 137 sont mortes en 2007 et 20 à 30% des femmes de 19 à 60 ans déclarent avoir subi des violences au cours de leur vie.

Il existe aussi une autre forme de violence moins connue, la violence psychologique. Elle se traduit par un dénigrement, une humiliation de son conjoint dans sa valeur en tant qu’individu et se manifeste par des attaquesverbales telle que « regarde comme t’est habillé, on dirai une chienne ». Ainsi cette violence consiste à rejeter le conjoint en ignorant sa présence ou sa valeur ; lui faire comprendre qu’il est inutile ou inférieure ; dévaloriser ses idées et ses sentiments. Cette violence peut dégrader le conjoint en l’insultant, le ridiculisant, en lui adressant des injures, le parodier ou l’infantiliser, secomporter d’une manière qui porte atteinte à son identité, à sa dignité et à sa confiance en lui. Exemple : humilier le conjoint en public ou le traiter d’idiot.
Elle peut se manifester en terrorisant le conjoint en lui inspirant un sentiment de terreur ou de peur extrême ; en le contraignant par l’intimidation, le placer dans un milieu inapproprié ou dangereux, ou le menacer de l’abandonner, de lebrutaliser ou de le tuer ,menacer de détruire ses possessions.
Cette violence peut encore se manifester en isolant le conjoint en limitant son espace vital, réduire ses contacts, restreindre de sa liberté de mouvement dans son propre milieu. Exemple : empêcher le partenaire d’avoir accès à sa propre fortune ou de gérer ses finances.

Un autre type de violence existe la violence existe, la violence...
tracking img