Document

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GERARD DE NERVAL : LES CHIMERES : VERS DORES
Introduction : Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, né à Paris le 22 mai 1808, mort le 26 janvier 1855, est un poète français. L'insistancede Nerval sur la signification des rêves eut une influence sur le mouvement surréaliste. Texte étudié : VERS DORES Eh quoi! Tout est sensible. PYTHAGORE Homme ! Libre penseur ! Te crois-tu seulpensant Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ? Des forces que tu tiens ta liberté dispose, Mais de tous tes conseils l'univers est absent. Respecte dans la bête un esprit agissant: Chaque fleurest une âme à la Nature éclose ; Un mystère d'amour dans le métal repose ; "Tout est sensible !" Et tout sur ton être est puissant. Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t'épie : A la matière mêmeun verbe est attaché... Ne la fais pas servir à quelque usage impie ! Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché ; Et, comme un œil naissant couvert par ses paupières, Un pur esprit s'accroîtsous l'écorce des pierres ! Analyse : - L'auteur expose ici une vive critique envers le courant humaniste et rationaliste, qui a placé l'homme au centre de toute réflexion au point d'en oublier la natureet la présence du divin. Gérard de Nerval plaide dans ce sonnet, composé de 2 quatrains et 2 tercets, pour une reconnaissance de la vie dans toutes ses manifestations, omniprésente (« dans ce mondeoù la vie éclate en toute chose » v.2, « tout est sensible » v.8, « à la matière même un verbe est attaché » v.10) et imprégnée par les marques du divin, du Créateur. Il prête à la nature « un espritagissant » v.5, « une âme » v.6, « « un mystère d'amour » v.7, et des sens « tout est sensible » v.8. L'homme n'est pas seul sur terre, il n'est pas tout-puissant
En partenariat avecwww.bacfrancais.com

ni omnipotent, il n'est qu'une créature parmi d'autres, qui seraient elles aussi dotées de raison et de sentiments. - Gérard de Nerval condamne la vanité et la suffisance de l'homme, qui se...
tracking img